observatoire des sondages

A vous de juger

mercredi 19 octobre 2011

« Primaires citoyennes : Les résultats ont démontré la qualité des sondages » déclarait Brice Teinturier dans un enregistrement vidéo diffusé le 10 octobre 2011 sur le site d’Ipsos, reprenant en substance des propos tenus le même jour un peu plus tôt à l’antenne de France Inter.

Les deux tableaux récapitulatifs des derniers sondages publiés avant le premier tour permettront à chacun de se faire une idée plus précise de la définition que le sondeur, parlant au nom de tous ses confrères, a du terme qualité.

- Derniers sondages d’intentions de vote publiés avant le premier tour de scrutin [1]

François Hollande
Martine Aubry
Ségolène Royal
Arnaud Montebourg
Manuel Valls
Jean-Michel Baylet
Résultats définitifs du scrutin du 9 octobre 2011
39,1%
30,4%
6,9%
17,1%
5,6%
0,6%
OpinionWay [2]
49%
24%
13%
10%
3%
1%
BVA [3]
47%(48%)
29%(31%)
13%(12%)
6%(6%)
4%(3%)
1%(0%)
IPSOS [4]
44%
27%
13%
10%
5%
1%
IFOP [5]
46%
26%
11%
7%
5%
1%

- Derniers sondages sur le "candidat préféré" publiés avant le premier tour de scrutin

François Hollande
Martine Aubry
Ségolène Royal
Arnaud Montebourg
Manuel Valls
Jean-Michel Baylet
Résultats définitifs du scrutin du 9 octobre 2011
39,1%
30,4%
6,9%
17,1%
5,6%
0,6%
Viavoice [6]
40%(49%)
22%(24%)
12%
(9%)
2% (1%)
4% (5%)
0%
CSA [7]
34% (47%)
27%(31%)
19% (9%)
6% (4%)
5%(4%)
1%(1%)
Harris Interactive [8]
40%
29%
6%
12%
5%
1%

- Quant à la participation au scrutin

La haute autorité des primaires citoyennes fait état officiellement de 2 665 013 votants pour le premier tour et de 2 860 157 pour le second.

43,2 millions de Français sont inscrits sur les listes électorales (cf. INSEE Première, septembre 2011)

Rappelons quelques estimations des sondeurs pour le premier tour.

  • « Un potentiel de participation très impressionnant : un quart des Français (25%) envisagerait de participer et 15%, soit 6,5 millions de personnes, se déclarent même absolument certains de voter » (Bva-PQR-Orange-RTL, 15 septembre 2011).
  • « La propension des Français à déclarer qu’ils iront voter lors de la primaire citoyenne reste élevée à l’issue de ce dernier débat avant le premier tour : 14% d’entre eux déclarent qu’ils iront certainement voter (+1 point par rapport à la semaine dernière) et 11% qu’ils iront probablement voter (stable) », Harris Interactive-LCP, 7 octobre 2011).
  • « L’intérêt des Français pour les primaires socialistes se maintient à un haut niveau, comme l’indique le fait que 28% d’entre eux disent qu’ils y participeront « certainement » ou « probablement ». Cependant, le fait que seules 44% des personnes exprimant leur intention de voter déclarent savoir quelles sont les conditions à remplir pour cela contribue à relativiser la portée de ce chiffre comme anticipation de la participation réelle (CSA-BFM TV-20Minutes-RMC, 22 septembre 2011). »
  • « En trois mois, la part d’électeurs se déclarant certains d’aller voter passe de 9 à 11%. Rapportés au corps électoral total, cela représenterait environ quatre millions de votants. Un chiffre très nettement supérieur aux prévisions des dirigeants socialistes qui tablent sur un million de votants » ( Ifop-JDD , 12 septembre 2011.
  • « Le potentiel de participation issu de l’enquête est de 9%. Les électeurs surestiment cependant systématiquement leur participation. Pris à la lettre, ce chiffre signifierait qu’environ 3,8 millions d’électeurs participeraient à la primaire. Sans que l’on puisse estimer à ce stade de combien il faudrait déflater ce niveau de participation déclaré, on mesure cependant que la barre d’une participation de plus d’un million d’électeurs est tout à fait envisageable et que les 2 millions sont également possibles » (Ipsos, Le Monde-France Télévision-Radio France, 26 août 2011) [9].

[1Nous avons limité notre récapitulatif aux sondages d’avant premier tour, la plupart des sondeurs, exceptés OpinionWay et Harris Interactive, n’ayant manifestement pas jugé bon de publier de sondages entre les deux tours de scrutin, cf. Et la lumière fut ?.

[2Le Figaro, 6 octobre 2011. Intentions de vote récoltées auprès de 293 internautes se déclarant sympathisants de gauche et certains d’aller voter.

[3PQR-Orange-RTL, 15 septembre 2011. Effectif total interrogé : 402 personnes se déclarant sûres d’aller voter. Les chiffres entre parenthèses ne concernent que celles se déclarant en outre sympathisantes de gauche mais le sondeur ne donne aucune indication numérique.

[4Le Monde-Radio France-France Télévision-Logica, 29 septembre 2011. Effectif total interrogé : 574 personnes se déclarant certaines d’aller voter.

[5JDD, 30 septembre 2011. Effectif total interrogé : 392 personnes se déclarant sympathisantes de gauche et certaines d’aller voter.

[6Libération, 13 septembre 2011. Effectif total interrogé : 501 personnes se déclarant sympathisantes de gauche. Parmi ces 501 personnes, 275 sondés ont déclaré être sympathisants du PS (chiffres entre parenthèses). Le sondeur nous renseigne lui même sur la valeur de tels pourcentages « Ces données ne sont pas des intentions de vote, mais des souhaits de victoire. Elles ne sont pas recueillies auprès de personnes ayant l’intention d’aller voter à la primaire, mais auprès de l’ensemble des Français ou de sympathisants (de gauche ou socialistes) ». Autrement dit ces données sont sans intérêt.

[7BFM-TV-20Minutes-RMC, 22 septembre 2011. Effectif total : 233 personnes ayant déclaré qu’elles iraient certainement ou probablement voter. Les chiffres entre parenthèses concernant parmi ces 233 personnes (sans autre précision numérique) celles se déclarant sympathisantes du PS.

[8La Chaîne Parlementaire, 7 octobre 2011. Chiffres obtenus auprès des sondés se déclarant sympathisants de gauche et socialistes (chiffres entre parenthèses). Aucun effectif indiqué.

[9Pour le sondage publié le 29 septembre 2011 le "potentiel de participation" calculé par Ipsos est inchangé : 9%.

Lire aussi

  • « Marge d’erreur » : les précisions d’un statisticien

    18 juin 2012

    Nos articles relatifs aux sondages locaux ont suscité des réactions de la part d’internautes, comme celle de Henry Aubert, qui nous a donné son accord pour publier ses remarques.
    "Messieurs, deux (...)

  • Ségolène Royal vs Valérie Trierweiler : un « sondage réchauffé » Ifop-Elle

    13 juin 2012

    Avant son habituel sondage d’été sur les goûts sexuels des Françaises, si possible les plus croustillants, le magazine Elle s’est emparé au vol d’un psychodrame de la jalousie féminine pour publier les (...)

  • Le doigt mouillé

    4 avril 2012

    Pour ceux qui s’interrogeaient sur la définition de la « méthode » du « doigt mouillé » par les sondeurs, un « ancien » vend (presque) la mèche. Voici comment Roland Cayrol, retiré de CSA avec profits mais pas (...)