observatoire des sondages

Absurde représentativité (suite)

samedi 6 septembre 2014

BVA a fini par rejoindre, avec retard [1], la farandole des sondages biaisés de cette « rentrée » [2]. On appréciera le soin, sans doute involontaire, apporté par le sondeur pour illustrer l’absurdité de la représentativité de ses enquêtes éclair notamment celle (une de plus) sur le contrôle des chômeurs et les 35 heures (cf. Le leurre de la représentativité).

- Le contrôle des chômeurs « est particulièrement appréciée par les personnes les plus âgées et aux revenus les plus élevés, tandis que ceux aux revenus les plus modestes sont très partagés » (LH2-Le Nouvel Observateur, 5 septembre 2014) [3].

- Pour les 35 heures, « ce sont les personnes inactives qui se montrent les plus favorables à [leur] assouplissement dans certains domaines » (Ibid [4]).

Autrement dit, et une fois encore, les choses « qui fâchent » c’est bon : .... pour les autres [5].


[1Lié, peut-être, à la « défection » de ces anciens « porte-voix » Gaël Sliman et Céline Bracq, partis créer.... une autre entreprise de sondage : Odoxa.

[2Publiés par le Nouvel Observateur, les 5 et 6 septembre 2014.

[3LH2 fait parti de BVA.

[4Précision : le vocable « inactives » recouvre ici surtout les retraités et les personnes âgées et non les chômeurs.

Lire aussi

  • Opinion publique 2.0 : la nouvelle imposture

    2 avril 2017

    Si le marché de la prédiction électorale est jusqu’à présent le quasi monopole des entreprises de sondages, sauf quelques initiatives inspirées par l’économétrie, leurs échecs sur les derniers scrutins en (...)

  • Le Front national, premier parti ouvrier de France ? Examen d’une idée reçue

    1er juin 2016

    Avant même que l’ensemble des candidatures ne soient déclarées et les programmes divulgués, et dans certains cas bien avant les échéances électorales dites intermédiaires (départementales et régionales (...)

  • Macron : fabrication d’une popularité

    22 octobre 2015

    Les soutiens du ministre de l’Economie continuent à donner de la voix par sondage interposé.
    Quand il s’agit de « bâtir » une (bonne) popularité la vieille recette utilisée avant lui pour Dominique (...)