observatoire des sondages

« DSK en tête d’un sondage »

mardi 4 mars 2014

Quelques lecteurs ont cru rêver. Non ce n’était pas une erreur, ni un retour en arrière, mais bien une information devenue non information avant de retourner à l’état d’information [1]. Dominique Strauss Kahn a disparu des écrans radars des sondages mais pas de l’actualité judiciaire [2] avant que BVA l’inclut dans une liste de personnalités qui « pourraient faire mieux que François Hollande ». Une blague sachant que la question ne se pose pas ? Une expérience pour établir le faible degré de réalité de nombreuses réponses ? Ou bien une gaffe ? Non. La question a été posée sans malice, et visée comme il se fait dans ce genre de cas. Pourquoi la direction du Parisien a-t-elle alors décidé de ne pas publier ce résultat ? Sans doute le fait que Dominique Strauss Kahn arrive en tête des personnalités [3]. La réputation morale ne ruinerait pas la réputation de compétence. Il faut ce genre d’incident - « un choix éditorial » - pour comprendre que rien n’est naturel dans la confection d’un article, d’un sondage, de plateaux médiatiques, etc. Et s’il prenait l’envie aux chargés d’études de proposer des noms d’inconnus, de morts, de stars, on aurait sans doute de curieuses surprises.


[1« DSK en tête d’un sondage, Le Parisien magazine ne publie pas », AFP, 4 mars 2014.

[2« Il devrait être jugé courant 2014 devant le tribunal correctionnel de Lille aux côtés d’une douzaine d’autres mis en examen dans l’affaire de proxénétisme dite du Carlton », AFP, 4 mars 2014.

[3La direction du journal justifie quant à elle « ce choix éditorial » au prétexte que l’enquête « était trop politicienne et peu digne d’intérêt », cf. France Info, 4 mars 2014.

Lire aussi

  • Retraite et sondage propagandiste : la « bonne cause » comme prétexte

    7 janvier 2023

    Si l le commerce fait rarement bon ménage avec la science, la politique, non plus. Et quand la politique et le commerce font affaire ensemble c’est rarement pour le mieux, scientifiquement parlant (...)

  • Le feuilleton Ifop-Fiducial : Marine Le Pen en tête

    7 novembre 2014

    Une nouvelle édition du baromètre Ifop-Fiducial place Marine Le Pen en tête des intentions de vote de l’élection présidentielle deux ans et demi avant celle-ci.
    "A deux ans et demi de la (...)

  • Sondage fiction

    4 octobre 2014

    Le sondeur Harris Interactive annonce avoir mis au point un nouveau dispositif d’évaluation des prestations télévisées :
    "Paris, le 3 octobre 2014 - A l’occasion de l’émission « Des Paroles et Des (...)