observatoire des sondages

Et la lumière fut ?

lundi 17 octobre 2011

L’Ifop, Ipsos, CSA, Viavoice et BVA ont-ils fini par comprendre les critiques qui leur étaient adressées ? On pourrait le croire. Ces sondeurs ont en effet réussi durant la semaine précédant le second tour du scrutin de la primaire socialiste à corriger les multiples biais dont ils truffaient jusque-là tous leurs sondages sur la primaire : ils ont cessé tout simplement d’en faire. Laissant ainsi le champ libre aux deux sondeurs en ligne OpinionWay et Harris interactive, qui, quant à eux, ont continué sans surprise à distribuer leurs points cadeaux contre des intentions de vote à ce scrutin.

Gageons que s’il s’agit d’une prise de conscience celle-ci n’est que temporaire.

Lire aussi

  • Biaisé mais bon pour le moral

    12 mars 2018

    A lire les sondages la défiance à l’égard des professionnels de l’information n’est guère moins prononcée que la défiance à l’égard des professionnels de la politique [1]. Heureusement, magie des chiffres (...)

  • La boussole après le réverbère

    12 mars 2017

    On connaît cette fable du réverbère qui illustre l’inhibition méthodologique : lorsqu’on dispose d’un instrument, il faut l’utiliser même s’il n’est pas adapté à la question.
    Ainsi, l’ivrogne cherche-t-il (...)

  • « Musulmans de France » : Quand la fausse monnaie chasse la bonne

    21 septembre 2016

    Les "think tanks”, organisations politiques qui interviennent régulièrement dans l’espace public sur tous les sujets ou presque, apprécient les sondages d’opinion, méthode par excellence du "fast (...)