observatoire des sondages

Pascal Perrineau bientôt sur Eurosport TV ?

mercredi 25 avril 2012

Lance Amstrong, Alberto Contador, Richard Virenque...figures allégoriques de la démocratie résumée à une course cycliste ? Pour Pascal Perrineau sans aucun doute. Quant à la science politique (toujours pour le même) : un commentaire sportif.

- « Pourquoi priver les Français de cet élément d’information parmi bien d’autres qui est celui de savoir où on en est en terme de rapports de force ? Qu’est-ce que ça a de choquant ? Vraiment, moi je trouve qu’il n’y a aucune réponse convaincante là-dessus. Dans une course cycliste, les cyclistes pédalent plus ou moins vite en fonction, en effet, de ce qu’on leur donne comme information sur untel s’est échappé, untel est en queue, untel est en milieu de peloton, hein ? Donc, qu’est-ce qu’il y a véritablement de choquant, d’un point de vue démocratique ? Est-ce qu’il y a une aliénation de l’électeur, à savoir quel est le rapport de force ? Et rassurez-vous, ou plutôt inquiétez-vous, s’il y avait pas les sondages, ce serait quoi ? Hé bien, ce serait ceux qui se présentent comme les interprètes naturels de l’opinion publique, vous auriez tel journaliste, tel intellectuel, tel sociologue qui vous dirait : "voilà ce que pense l’opinion publique". Moi, personnellement, tout à fait modestement, je préfère que ce soit des instituts qui mesurent l’état de l’opinion publique sur un échantillon représentatif de la population électorale française. » (Pascal Perrineau, "Les éliminés mènent la danse", C dans l’air, France 5, 24 avril, 2012)

On nous a rapporté que Pascal Perrineau était professeur agrégé de science politique à Sciences-Po Paris.

Lire aussi

  • Crise du journalisme : « Recherche sondage désespéremment »

    4 juin 2018

    Pourquoi les sondages n’ont-il pas encore enregistré les humeurs frondeuses de la « jeunesse » s’interroge (sérieusement ?) le quotidien Le Monde qui a cru percevoir ici ou là quelques signes (...)

  • Vieillesse et doxosophie : le double naufrage

    18 février 2018

    Politologue-sondeur à la retraite, Roland Cayrol hante toujours autant les plateaux de télévision. Malgré le nombre d’années sa détermination à faire du café commerce la Maison des Sciences de l’Homme (...)

  • L’effet Johnny...

    13 décembre 2017

    Emmanuel Macron est toujours majoritairement impopulaire auprès des personnes sondées par les entreprises de sondages.
    Cette impopularité tend cependant à se réduire lentement mais surement (...)