observatoire des sondages

Quand l’Ifop entend des voix

lundi 9 janvier 2012

La participation de Nicolas Sarkozy aux célébrations de Jeanne d’Arc n’a pas manqué de susciter les commentaires médiatiques. Résolu à ne pas laisser ses lecteurs dans les ténèbres, Le Nouvel Observateur a choisi « L’éclairage de Jérôme Fourquet (Ifop) » (nouvelosb.com, 6 janvier 2012) :

« Jeanne d’Arc est une figure tutélaire, une icône très appréciée en France. Nicolas Sarkozy n’est pas le premier président à lui rendre hommage. Utiliser la figure de Jeanne d’Arc est une manière de montrer à un électorat un peu décontenancé par l’évolution européenne - que ce soit la France du non au traité de 2005 ou l’électorat sensible aux valeurs traditionnelles - que le futur candidat est attaché aux valeurs de l’histoire et de la France. L’hommage de Nicolas Sarkozy à Jeanne d’Arc, après ceux qu’il a rendus à Guy Moquet ou Jean Jaurès, est symptomatique d’un candidat qui sait allier les contraires, picorer de-ci de-là idéologiquement ».

Un commentaire inspiré mais sans sondage à l’appui. Avec la bénédiction de la propriétaire de l’IFOP - présidente du Medef et celle de l’Elysée ?

Lire aussi

  • Crise du journalisme : « Recherche sondage désespéremment »

    4 juin 2018

    Pourquoi les sondages n’ont-il pas encore enregistré les humeurs frondeuses de la « jeunesse » s’interroge (sérieusement ?) le quotidien Le Monde qui a cru percevoir ici ou là quelques signes (...)

  • L’effet Johnny...

    13 décembre 2017

    Emmanuel Macron est toujours majoritairement impopulaire auprès des personnes sondées par les entreprises de sondages.
    Cette impopularité tend cependant à se réduire lentement mais surement (...)

  • La commission des sondages ouvre-t-elle son courrier ?

    24 février 2017

    Tous les sondeurs sont tenus par la loi de faire parvenir une notice détaillée de leurs sondages (en rapport direct ou indirect avec une élection) à la commission des sondages qui les publie sur son (...)