observatoire des sondages

Un paradoxe du Point

mardi 10 avril 2012

Trois sondages sortent le 10 avril 2011. Plus convergents que d’habitude. Cela ne doit pas satisfaire le magazine Le Point qui, en porte-à-faux, choisit justement cette occasion pour exprimer un scepticisme tout frais. Dire que l’élection n’est pas faite, fort bien, il n’était pas nécessaire de se contredire à ce point :
« Les sondages reflètent l’état de l’opinion à un instant T, mais le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ne sont pas toujours d’une fiabilité à toute épreuve » (Le Point, 10 avril 2012).

Lire aussi