observatoire des sondages

Présidentielle 2022

  • Faux et usages de faux : les hypothèses de second tour

    14 avril
    Le scrutin présidentiel n’aura lieu que dans un an, période encore longue quoiqu’on dise, surtout en politique, avant que l’on puisse aboutir à une « offre électorale », réelle, sur laquelle auront à se prononcer les électeurs. Ce qui n’empêchera pas d’ici là sondeurs et médias, c’est devenu maintenant une (mauvaise) habitude, de se perdre en conjectures, d’inventer des candidats, d’imaginer des confrontations, des gagnants, des perdants, autrement dit des (...)

  • Le concours des sottises politologiques est ouvert

    14 avril
    Si les intentions de vote hors de tout contexte électoral sont solidement ancrées dans les mœurs des sondeurs et de la presse la « dernière année » d’une présidence de la République, événement cardinal de la vie politique française, sonne pour eux comme un « argument » favorable au redémarrage de l’inflation de leur publication. Et par conséquent des commentaires politologiques qui les accompagnent invariablement.
    Dimanche soir 28 mars 2021
    L’ancien (...)