observatoire des sondages

Justice : encore un record

lundi 17 février 2014

Les « Français » auraient une mauvaise opinion de la justice selon un sondage BVA-Le Parisien Dimanche (16 février 2014). Un record depuis 1962 d’après ce baromètre irrégulièrement mené : 75 % jugent que la justice fonctionne mal et 59 % ont une mauvaise opinion de Christiane Taubira. Sondage après sondage, se réalise le principe de compétence universelle : les gens qui acceptent de répondre aux sondeurs, une très petite minorité, donnent leur avis sur des choses qu’ils ne connaissent pas. S’il s’agit en effet de répercuter les jugements des magistrats qui protestent contre le manque de moyens, il n’est pas besoin de sonder. S’il s’agit de traduire l’insatisfaction des contribuables, il en est fort peu et probablement presque aucun dans l’échantillon dit représentatif. S’il s’agit de traduire un point de vue qualifié, autant le demander aux scientifiques spécialistes de l’institution judiciaire. Quant à juger du travail de la garde des Sceaux, on peut craindre que des raisons politiques et autres... orientent les réponses. Un pousse au crime en somme. Quant à la compétence sur les sondages qui amène certains « volontaires » à accepter ces questionnaires, il suffira de citer un commentaire d’internaute : « A cela s’ajoute les 80 % des Français qui ne font pas confiance à F. Hollande ». Un record en effet qui subvertit les lois statistiques.

Lire aussi

  • Et encore Goldman : le ridicule ne tue pas

    3 janvier 2024

    On savait depuis la fin de l’année 2022, depuis bien plus longtemps en fait, que le chanteur de variétés retraité et retiré de la chanson depuis 20 ans, J-J. Goldman serait la "personnalité préférée (...)

  • Grèce : fiasco sondagier record

    6 juillet 2015

    On a l’impression de se répéter chaque fois que l’on parle des sondages électoraux tant les résultats des élections sont éloignés des intentions de vote des sondages. Certes, répètent aussi les sondeurs, (...)

  • Justice : Christiane Taubira ciblée par un sondeur

    16 février 2015

    Le nombre de personnes emprisonnées en France a très faiblement diminué sur un an (66 270 écroués détenus au 1 janvier 2015 soit 1.2% par rapport à l’année dernière, AFP, 31 janvier 2014). Difficile et (...)