observatoire des sondages

L’opinion publique, ça s’achète

lundi 6 septembre 2010

On ne signalera jamais assez les différents biais qui disqualifient les études en ligne au premier plan desquels la rémunération des opinions, devenues des marchandises que les entreprises de sondage achètent et revendent, ou échangent. Pièce à conviction : la page récompense (rewards) du site de la société Harris interactive (pour visualiser, cliquer sur la vignette ci-dessous).

JPEG - 180.7 ko
Rémunération des sondages en ligne Harris Interactive

Lire aussi

  • Sondeurs : l’obsession Bourdieu

    10 janvier 2022

    Les sondeurs n’aiment pas la critique, plus exactement ils ne goûtent guère la critique politique, formulée principalement par les politiciens au vu des résultats qui leur déplaisent, et vomissent la (...)