observatoire des sondages

Quand l’Ifop entend des voix

lundi 9 janvier 2012

La participation de Nicolas Sarkozy aux célébrations de Jeanne d’Arc n’a pas manqué de susciter les commentaires médiatiques. Résolu à ne pas laisser ses lecteurs dans les ténèbres, Le Nouvel Observateur a choisi « L’éclairage de Jérôme Fourquet (Ifop) » (nouvelosb.com, 6 janvier 2012) :

« Jeanne d’Arc est une figure tutélaire, une icône très appréciée en France. Nicolas Sarkozy n’est pas le premier président à lui rendre hommage. Utiliser la figure de Jeanne d’Arc est une manière de montrer à un électorat un peu décontenancé par l’évolution européenne - que ce soit la France du non au traité de 2005 ou l’électorat sensible aux valeurs traditionnelles - que le futur candidat est attaché aux valeurs de l’histoire et de la France. L’hommage de Nicolas Sarkozy à Jeanne d’Arc, après ceux qu’il a rendus à Guy Moquet ou Jean Jaurès, est symptomatique d’un candidat qui sait allier les contraires, picorer de-ci de-là idéologiquement ».

Un commentaire inspiré mais sans sondage à l’appui. Avec la bénédiction de la propriétaire de l’IFOP - présidente du Medef et celle de l’Elysée ?

Lire aussi

  • Le « mystère » Jean-Jacques Goldman

    3 janvier 2023

    Juillet 2004, le chanteur français de variétés Jean-Jacques Goldman annonçait la fin de sa carrière et son retrait de la scène musicale et médiatique. En dépit de quelques apparitions et contributions il (...)

  • Le comble du doxosophe

    11 novembre 2022

    Journalistes-politologues et sondeurs n’ont pas la réputation d’être des lecteurs de livres, a fortiori de philosophie analytique. Ils sont beaucoup plus connus en revanche pour leurs blagues ou (...)

  • Maladresse ? Quand le nazisme n’est qu’une opinion

    22 juillet 2016

    Un exercice pour professeur d’histoire est retiré parce qu’il proposait l’exercice symétrique propagande soviétique - propagande nazie (dépêche AFP ci-dessous). Scandale. Le rectorat se justifie : (...)