observatoire des sondages

Désavoué par la Commission des sondages puis par le Conseil d’Etat pour ses méthodes pour le moins peu orthodoxes, chassé des colonnes du magazine Marianne, qui l’avait un temps imprudemment accueilli en remplacement de l’Ifop, Cluster17 a trouvé refuge au Point.

Les fantaisies méthodologiques du sondeur et son recyclage des vieux sociostyles du marketeur B. Cathelat n’ont pas dissuadé le magazine propriété de F. Pinault. Tant qu’il y a du « Buzz à faire », bien sûr (cf. Doxosophie : le variant Cluster17).

Après avoir déclaré « M. Le Pen ne fait plus peur » (Le Point, 11 avril 2023), que 64% des Français la voyaient remporter la présidentielle de 2027 [1] le nouveau duo infernal, (à l’image du « couple » JDD-Ifop) [2] annonçait deux semaines plus tard que seul « un Français sur deux croit encore à l’efficacité du vote » (Le Point, 25 avril 2023). On est presque surpris (déçus ?) de ne pas voir figurer comme alternative au vote et à côté des manifestations ou de la violence, les sondages. Ceux de cluster17 bien sûr, publiés et commentés dans Le Point.

Deux pieds de nez à la commission des sondages et au Conseil d’Etat en à peine plus de 15 jours, le sondeur à la rancune tenace. Combien de temps va-t-il pouvoir faire le malin avec l’aide opportune du Point. Impossible à dire, la commission n’a toujours pas réagi à ces provocations. Si l’absence des notices détaillées sur son site n’est pas une surprise, ces deux sondages, ne lui en déplaise, relèvent incontestablement de sa compétence (cf. ci-dessous). Elle doit donc s’en occuper, fabricant et diffuseur compris.

JPEG - 51.6 ko

[1Pour 2032 on imagine qu’il faudra patienter encore un peu.

Lire aussi

  • Question naïve

    26 février 2024

    Qui fait le lien entre le grand nombre des sondages et l’actualité sociale ? D’un côté, les sondages se sont multipliés depuis plusieurs décennies ; de l’autre les mouvements sociaux sont plus fréquents (...)

  • De la corruption en démocratie

    11 décembre 2023

    Si le Journal du Dimanche est devenu un journal d’extrême droite il perpétue toutefois certaines pratiques de l’ancienne rédaction. Il continue à commander et/ou commenter des sondages stupides et (...)

  • Présidentielle 2027 : une obsession « hors-sol »

    11 juillet 2023

    Les sondeurs, leurs commanditaires officiels, officieux, nombre de journalistes politiques n’ont toujours pas compris - ou font toujours semblant de ne pas comprendre - que ce n’est pas parce que (...)