observatoire des sondages

Frustration de sondeur

samedi 19 décembre 2015

A propos des élections législatives qui auront lieu ce dimanche 20 décembre 2015 en Espagne.

- José Maria Toharia (Metroscopia) « Il y a quatre ans, on connaissait depuis un an le résultat et là, à deux jours du scrutin, un électeur sur quatre n’a rien décidé » (AFP, 18 décembre 2015).

Du même un jour plus tard.

- « C’est le Parti Populaire qui aura probablement le plus grand nombre de voix mais avec une avance très courte. Le Parti socialiste sera vraisemblablement le deuxième parti et Podemos et Ciudadanos occuperont les 3e et 4e places. Mais il est difficile de prédire qui, de ces deux formations, sera devant, tant cela fluctue », (L’Obs, 19 décembre 2015).

On sait que les sondages ne sont pas des prédictions (parole de sondeur).

Lire aussi

  • Reynié, Jaffré ? Quelle différence ?

    17 juin 2024

    Il est manifestement des titres ou des qualités qui ne comptent guère en comparaison de celle de doxosophe. Quand plusieurs d’entre eux sont présents sur un même plateau télé pour se répandre en (...)

  • Le drôle de féminisme de l’Ifop

    4 janvier 2023

    Après 14 ans d’existence le doute demeure un élément crucial de la veille et de la critique scientifique exercées par l’Observatoire des sondages. Il est pourtant un aspect où il est de plus en (...)

  • Le « mystère » Jean-Jacques Goldman

    3 janvier 2023

    Juillet 2004, le chanteur français de variétés Jean-Jacques Goldman annonçait la fin de sa carrière et son retrait de la scène musicale et médiatique. En dépit de quelques apparitions et contributions il (...)