observatoire des sondages

La boussole après le réverbère

dimanche 12 mars 2017

On connaît cette fable du réverbère qui illustre l’inhibition méthodologique : lorsqu’on dispose d’un instrument, il faut l’utiliser même s’il n’est pas adapté à la question.

Ainsi, l’ivrogne cherche-t-il ses clefs sous le réverbère non point parce qu’il les a perdues à cet endroit mais parce que là, il y a de la lumière. Mais la force des paraboles s’érode à force d’être racontées à moins qu’on ne veuille pas en entendre parler en réfutant au prétexte que ce n’est qu’une fable.

Proposons alors cette autre fable qui a l’avantage d’avoir été entendue lors d’un débat TV. A une journaliste qui énumérait les ratages récents des sondages, son interlocuteur lui objectait : « mais il faut bien une boussole ». Même si elle n’indique plus correctement le nord ?

Lire aussi

  • Aux baromètres de confiance défaillants la presse reconnaissante

    13 décembre 2022

    La réputation d’imposture des enquêtes des sociétés de sondage est faite depuis longtemps dans les milieux scientifiques. Au vu de l’évolution des méthodes et pratiques, dont les multiples fiascos (...)

  • Fake news Ifop-JDD : un passe-temps comme un autre ?

    31 octobre 2022

    Depuis les élections présidentielle et législatives l’industrie de l’ « opinion publique » se tient relativement tranquille. Plus inhabituelle, la « rentrée » s’est, quasiment, faite sans elle. Nous ne (...)

  • Qui a trompé Poutine ?

    23 août 2022

    Les dirigeants politiques ne s’attardent pas sur leurs erreurs et sont plutôt disposés à les cacher. De bonne guerre si les secrets ne faisaient des victimes. Il arrive toutefois que l’erreur soit si (...)