observatoire des sondages

Le culte des sondages fait-il perdre la raison ?

vendredi 14 avril 2017

Ne disposant d’aucune information supplémentaire nous nous contenterons de diagnostiquer à propos du sujet ci-dessous une faiblesse intellectuelle momentanée, liée sans doute à une campagne présidentielle trop longue. Nous ne serions cependant que trop recommander au service politique d’Europe 1 d’éviter d’exposer trop longuement ses journalistes aux sondages puisque cela semble affecter leur faculté de raisonnement la plus élémentaire.

Vu sur le site internet d’Europe 1 à propos de la « fiabilité des sondages »

JPEG - 233.5 ko

- Question : comment établir une « tendance » et a fortiori l’évaluer, si comme nous l’affirme explicitement ce journaliste il n’est nul besoin de « photo » ni de chiffre ?

Lire aussi

  • Croire sur parole

    8 novembre 2021

    Les sondages n’ont pas d’effet, et ce sont les sondages qui le disent. On pensait (secrètement) l’argument trop éventé, ou stupide, pour imaginer sa réapparition dans la presse quelques semaines après (...)

  • « La justice contre les sondages »

    23 mars 2013

    Patrick Balkany (député, maire de Levallois-Perret, UMP) à propos de la mise en examen pour abus de faiblesse dans l’affaire Bettencourt de Nicolas Sarkozy, ancien président de la République : « Un (...)

  • Deux petits commandements pour défendre les sondages bidons

    15 mars 2012

    1. Les sondeurs sont forcément neutres
    Yves Calvi (France 5) : « Les instituts de sondage, comme les journaux, sont-ils de droite (IFOP et CSA) et de gauche (Ipsos et BVA) ? Est-ce que ces (...)