observatoire des sondages

Présidentielle 2017 : ça promet...

vendredi 18 décembre 2015

Le deuil de la « victoire du FN » au régional aura été de courte durée (cf. « La victoire du FN » ou l’échec d’une prophétie). Après Harris interactive au soir du second tour des régionales, et TNS Sofres deux jours après c’est au tour de l’Ifop de distraire les médias avec une nouvelle prophétie sur la présidentielle de 2017 (cf. Sondages toxiques sur l’élection présidentielle).

Celle-ci apporte un démenti aux précédentes puisque cette fois Nicolas Sarkozy ferait partie des éliminés du premier tour, devancé par Marine Le Pen et François Hollande, seuls qualifiés par conséquent pour le second (Ifop-Fiducial, Atlantico, 18 décembre 2015). Une « course poursuite » qui confirme les pires scenarii d’une vie politique réduite à une campagne électorale permanente et toute en promesses de belles crises de nerfs.

Lire aussi

  • Se payer un sondage

    9 janvier 2022

    Si les sondeurs utilisent leurs sondages comme outil d’auto-promotion, destinés avant tout chose à entretenir leur notoriété, ils ne sont bien sûr pas les seuls à y avoir recours comme outil (...)

  • Doxosophie : le variant Cluster17

    24 décembre 2021

    Plus de 2000 ans après l’incendie du temple d’Artémis d’Éphèse les disciples d’Erostrate continuent de multiples manières à perpétrer sa mémoire et sa « geste » : faire des sottises ou exhiber leur bêtise (...)

  • Hypothèses impossibles : Le Monde en retard d’une guerre

    24 octobre 2021

    On ne saurait garantir à 100% qu’à la seule évocation de son nom la commission des sondages déclenche l’hilarité des sondeurs, mais on peut affirmer sans risque de se tromper que s’ils la « respectent » (...)