observatoire des sondages

Primaire à droite : Nicolas Sarkozy « trahi » par son ancien sondeur

vendredi 27 mai 2016

Qu’il semble lointain ce 2 février 2010, jour où OpinionWay et Marianne se retrouvaient devant le tribunal. Le sondeur s’estimait alors diffamé par le magazine qui avait publié quelques mois plutôt plusieurs articles sur son rôle dans l’affaire des sondages de l’Elysée.

6 ans plus tard tout est oublié. OpinionWay est maintenant le sondeur « préféré » de Marianne, qui manque rarement une occasion de s’attaquer à Nicolas Sarkozy, avec le concours du sondeur. Les temps ont changé. Concernant la primaire à droite le magazine lance ainsi à la une de son édition du 26 mai un tonitruant : « Nicolas Sarkozy perd à tous les coups », à savoir qu’il serait battu au second tour par Alain Juppé mais également par François Fillon ou Bruno Lemaire.

Problème : ces deux dernières hypothèses sont impossibles puisque Nicolas devancerait largement François Fillon (27% contre 13%) et Bruno Lemaire (13%) au premier tour. Des résultats que le magazine consent à publier en fin d’article. La commission des sondages a pourtant proscrit la publication de résultats de second tour sans rapport avec le premier [1]. Les temps changent ; les méthodes demeurent.


[1Cf. notamment Rapport 2008-2009 : la commission des sondages face aux élections municipales de 2008 et européennes de 2009, p. 4.

Lire aussi

  • 58% de putschistes

    30 avril 2021

    A l’image des manœuvres militaires conjointes associant les armées de différents pays, celles déployées dans la presse par des militaires français signataires d’une tribune dans le magazine d’extrême (...)

  • “Les Chinois aiment leurs dirigeants” : ceci n’est pas un sondage mais...

    19 juillet 2020

    « Les Chinois sont plutôt satisfaits de leurs dirigeants ». C’est ce que prétendent deux enquêtes menées en Chine sous la houlette d’universitaires américains dont le quotidien Le Monde, via son (...)