observatoire des sondages

Sondage nostalgie

dimanche 10 mai 2015

Ce n’est qu’un divertissement. Le Parisien publie - un dimanche ! - des chiffres comparés sur les présidents morts ou vivants. Comme une machine à remonter le temps. Sans surprise, les morts ou presque sont plus populaires que les vivants puisque la nostalgie et la conjoncture aidant, les sondés ont banalement tendance à préférer le passé au présent. On oubliera donc très vite ce qui suit :

« Chirac devance d’une courte tête l’ancien président socialiste, François Mitterrand, qui recueille 61% de jugements positifs. Suivent Valéry Giscard d’Estaing (57% de bonnes opinions), Nicolas Sarkozy (39%) et François Hollande, dernier du classement (21%) » (Odoxa-Le Parisien, 10 mai 2015).

Lire aussi

  • Le drôle de féminisme de l’Ifop

    4 janvier 2023

    Après 14 ans d’existence le doute demeure un élément crucial de la veille et de la critique scientifique exercées par l’Observatoire des sondages. Il est pourtant un aspect où il est de plus en (...)

  • Le « mystère » Jean-Jacques Goldman

    3 janvier 2023

    Juillet 2004, le chanteur français de variétés Jean-Jacques Goldman annonçait la fin de sa carrière et son retrait de la scène musicale et médiatique. En dépit de quelques apparitions et contributions il (...)

  • Obscure clarté du parler sondage

    30 janvier 2012

    Yves Calvi (France 5) : « Qu’est-ce qui vous semble le plus intéressant à mettre en relief en ce moment dans les enquêtes d’opinion ? »
    Jérôme Sainte Marie (CSA) : Certainement pas le second tour. On a (...)