observatoire des sondages

Titraille : « Le sondage qui change tout »

lundi 8 février 2010

« Le sondage qui change tout » annonce la couverture de Marianne (6 février 2010) à propos d’un sondage sur les intentions de vote aux élections présidentielles de… 2012. Alors qu’on ne connaît pas encore les candidats… sauf Nicolas Sarkozy, les sondés sont appelés à se placer dans différentes « hypothèses », « si le premier tour avait lieu demain », puis « si le second tour avait lieu demain ». Faut-il rappeler que lors des précédentes consultations présidentielles, les sondages ne permettaient pas de prévoir les résultats en 1981, en 1995 ou en 2002. Et cela quelques semaines seulement avant la date des scrutins. A qui sert donc ce genre d’opérations. S’il s’agit de dire comme l’article de Marianne l’infère, que le président sortant n’est pas assuré de sa réélection, on n’avait nul besoin de sondages pour le savoir. Les élections sont trop éloignées et il suffisait d’examiner les résultats des élections européennes de 2009 pour constater que le capital électoral de Nicolas Sarkozy est mal en point. Il est vrai qu’alors les commentateurs ont mal interprété. Quant à assurer qu’un sondage « change tout », la titraille n’excuse pas tout. Un sondage, particulièrement lorsqu’il est si éloigné de l’échéance, ne change évidemment rien. Le sensationnel se nourrit souvent du mépris du lecteur. Ce n’est pas en appeler à son intelligence mais stimuler une croyance superstitieuse à l’égard des sondages qui ne sert ni la compréhension ni la démocratie.

Lire aussi

  • Euthanasie : 156 élus intoxiqués par un sondage

    1er mars 2018

    Dans une tribune publiée dans le journal Le Monde 156 députés font part de leur souhait d’élargir le droit des personnes “en fin de vie” (28 février 2018). Sondage à l’appui. C’est bien là le problème. Un (...)

  • Prostitution : cachez ce sondage…

    11 novembre 2013

    Une proposition de loi (n° 1437) prévoyant une pénalisation de la prostitution par une amende de 1500 euros à l’encontre de tout client de prostitué va être présentée à l’Assemblée nationale le 27 (...)

  • Sondage-Minute

    19 octobre 2013

    « Deux tiers des Français » (65%) sont opposés à une éventuelle annulation de l’expulsion de Leonarda et de sa famille et à leur retour en France, selon un sondage BVA publié samedi 19 octobre 2013 par Le (...)