observatoire des sondages

Actualité

  • Qu’est-ce qu’un miracle ?

    26 mai
    Aujourd’hui encore l’Eglise catholique croit en l’existence des miracles. Le processus de reconnaissance dont elle détient, bien sûr, le monopole demeure toutefois long et laborieux. Pas question donc de multiplier les miracles « sauvages » ou les guérisons « miraculeuses ». N’est pas un « miraculé » qui veut. La presse, elle, est beaucoup moins avare, notablement dans le domaine électoral. Abus de langage passé dans le sens commun depuis des lustres et (...)

  • Odoxa, sondeur pas très catholique ?

    23 avril
    Les sondeurs ne manquent jamais de prétexte pour organiser à la va-vite, grâce à internet, un sondage. L’incendie de Notre-Dame de Paris du 15 avril 2019 a « inspiré » Odoxa qui a remanié le QCM de son baromètre politique mensuel pour l’occasion.
    Critiqués notamment par des représentants de l’extrême gauche, les dons en millions d’euros émanant de milliardaires et des grandes entreprises sont approuvés par 72% des sondés, jugés « utiles pour la (...)

  • « Liberté de la presse » : quand les sondages décident de la liste des invités

    4 avril
    Le désintérêt croissant depuis la première élection en 1979 pour le scrutin européen n’a pas dissuadé la radio-télévision publique française avant le début de la campagne officielle, fixée au 13 mai 2019, d’organiser un grand débat entre neufs têtes listes (PC, RN, LR, PS-Place publique, UDI, Debout la France, LFI, EELV). Une liste d’invités révisée à la hausse après une décision de justice, et quelques heures avant l’émission prévue le 4 avril 2019, qui a (...)

  • Les sondeurs et la post-vérité

    4 avril
    L’activité de sondeurs est-elle une activité de menteurs ? C’est la question que l’on peut se poser suite à la brève interview diffusée le 2 avril 2019 dans l’émission « Quotidien » animée par Yann Barthès sur TMC (groupe TF1).
    Invité à réagir à la décision de la France insoumise de fabriquer ses propres sondages afin de contrecarrer les manipulations des sondeurs en place cf. On n’est jamais mieux servi que par soi-même le Directeur général adjoint de (...)

  • Qu’est-ce que le « Prix du livre politique » ?

    30 mars
    Créé en 1991 par l’association « Lire la société » [1] et fort du soutien de l’Assemblée Nationale le « Prix du livre politique » 2019 a été adjugé comme il y a deux ans à un sondeur : Jérôme Fourquet [2]. En 2017, Brice Teinturier avait été récompensé par les juges [3]. Le verdict n’est pas difficile à comprendre. Il suffit de lire la liste des membres du jury.
    Les cas de dispense d’une longue recherche des logiques de classement, de nomination ou d’évaluation (...)

Voir les articles plus anciens

2019 2018 2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010 2009