observatoire des sondages

Élections

  • Changer d’opinion d’un tour à l’autre ?

    17 juin
    Et si les électeurs changeaient finalement d’avis s’interrogent quelques médias devant un sondage Elabe-BFM TV sur le second tour des élections législatives du 18 juin 2017.
    Selon ce sondage (publié le 15 juin 2017), 61% des sondés interrogés par internet ne veulent pas d’une majorité trop large pour « République en marche ». Les voix se sont tellement multipliées pour le dire depuis le premier tour... Et ce sont évidemment plutôt ceux-là qui répondent. (...)

  • Bilan du 2e tour : « nous ne nous sommes pas trompés ! »

    9 mai
    La victoire sans appel d’Emmanuel Macron face à Marine Le Pen ne pouvait pas laisser sans réaction les sondeurs. On le sait, ceux-ci n’aiment pas la critique scientifique, qu’ils préfèrent ignorer en l’assimilant aux critiques opportunes des politiciens mécontents de leurs scores.
    Le second tour de la présidentielle a donc été l’occasion d’entendre une fois encore la récitation des sondeurs sur leur infaillibilité, puisqu’en définitive c’est le seul (...)

  • Les sondages comme hystérisation de la politique française

    8 mai
    Les estimations du second tour de la présidentielle donnant une large victoire à Emmanuel Macron étaient à peine tombées que déjà un sondeur nous annonçait que « 61% Français ne souhaitaient pas qu’Emmanuel Macron dispose d’une majorité absolue à l’Assemblé Nationale ».
    Dimanche 7 mai 1017 (20 heures et quelques secondes) : la télévision publique et le sondeur Ipsos (dont le directeur délégué assure la soirée électorale du second tour) décident de faire (...)

  • Campagne et pollution : le « petit jeu » des hypothèses impossibles

    10 avril
    A peine la campagne électorale officielle est-elle ouverte qu’une nouvelle rumeur, colportée par Kantar-Sofres, Onepoint (une société de conseils), LCI, Le Figaro et RTL, vient enrichir le bruit médiatique de la présidentielle : celle de la victoire de Jean-Luc Mélenchon sur Marine Le Pen au soir du deuxième tour du scrutin, 57% contre 43% (9 avril 2017). A l’évidence une fausse information puisque le candidat de « La France insoumise » est selon le (...)

  • Le « Poll Telling » ou le sondage comme récit

    3 mars
    En quelques jours les sondages ont réussi à enrichir l’élection présidentielle d’un nouveau récit, après plusieurs coups de théâtre (en 3 actes) comme eux seuls savent les mettre en scène : l’entrée en lice d’Alain Juppé. Un « Poll Telling » en somme. Suivi, pourquoi pas, par l’annonce prochaine de sa victoire, s’il devient candidat en remplacement de François Fillon.
    1 - Le 26 février le sondeur Kantar Sofres confirmait les dires des jours précédents de (...)

Voir les articles plus anciens

2017 2016 2015