observatoire des sondages

Actualité

  • Le sondage d’action directe

    31 juillet
    Depuis l’adoption du CETA par l’Assemblée nationale le 23 juillet 2019, les attaques contre certains députés LREM favorables au traité de “libre-échange” entre l’Union Européenne et le Canada se sont multipliées, leurs permanences vandalisées. Ces opérations “coups de poing” avaient été précédées par la publication de sondages tous défavorables au traité, mais tous biaisés voire truqués, comme ceux publiés depuis.
    Sans même parler des habituels défauts (...)

  • Municipales à Paris : à sondage confidentiel, sondage confidentiel à demi

    10 juillet
    Les prochaines élections municipales n’auront lieu qu’en mars de l’année prochaine, mais cela fait bien longtemps que la presse et les sondeurs spéculent sur les résultats définitifs. A Paris notamment, où la lutte des places au sein de LREM confirme, si besoin était, que ces spéculations sondagières sont avant tout une arme politique entre les mains de candidats visant à discréditer leurs concurrents.
    Le 5 juillet 2019 l’Opinion annonçait qu’il (...)

  • Qu’est-ce qu’un miracle ?

    26 mai
    Aujourd’hui encore l’Eglise catholique croit en l’existence des miracles. Le processus de reconnaissance dont elle détient, bien sûr, le monopole demeure toutefois long et laborieux. Pas question donc de multiplier les miracles « sauvages » ou les guérisons « miraculeuses ». N’est pas un « miraculé » qui veut. La presse, elle, est beaucoup moins avare, notablement dans le domaine électoral. Abus de langage passé dans le sens commun depuis des lustres et (...)

  • Odoxa, sondeur pas très catholique ?

    23 avril
    Les sondeurs ne manquent jamais de prétexte pour organiser à la va-vite, grâce à internet, un sondage. L’incendie de Notre-Dame de Paris du 15 avril 2019 a « inspiré » Odoxa qui a remanié le QCM de son baromètre politique mensuel pour l’occasion.
    Critiqués notamment par des représentants de l’extrême gauche, les dons en millions d’euros émanant de milliardaires et des grandes entreprises sont approuvés par 72% des sondés, jugés « utiles pour la (...)

  • « Liberté de la presse » : quand les sondages décident de la liste des invités

    4 avril
    Le désintérêt croissant depuis la première élection en 1979 pour le scrutin européen n’a pas dissuadé la radio-télévision publique française avant le début de la campagne officielle, fixée au 13 mai 2019, d’organiser un grand débat entre neufs têtes listes (PC, RN, LR, PS-Place publique, UDI, Debout la France, LFI, EELV). Une liste d’invités révisée à la hausse après une décision de justice, et quelques heures avant l’émission prévue le 4 avril 2019, qui a (...)

  • Les sondeurs et la post-vérité

    4 avril
    L’activité de sondeurs est-elle une activité de menteurs ? C’est la question que l’on peut se poser suite à la brève interview diffusée le 2 avril 2019 dans l’émission « Quotidien » animée par Yann Barthès sur TMC (groupe TF1).
    Invité à réagir à la décision de la France insoumise de fabriquer ses propres sondages afin de contrecarrer les manipulations des sondeurs en place cf. On n’est jamais mieux servi que par soi-même le Directeur général adjoint de (...)

  • Qu’est-ce que le « Prix du livre politique » ?

    30 mars
    Créé en 1991 par l’association « Lire la société » [1] et fort du soutien de l’Assemblée Nationale le « Prix du livre politique » 2019 a été adjugé comme il y a deux ans à un sondeur : Jérôme Fourquet [2]. En 2017, Brice Teinturier avait été récompensé par les juges [3]. Le verdict n’est pas difficile à comprendre. Il suffit de lire la liste des membres du jury.
    Les cas de dispense d’une longue recherche des logiques de classement, de nomination ou d’évaluation (...)

  • Marianne refait le « coup » de Le Pen

    10 février
    Le mouvement des « gilets jaunes » a largement perdu en intensité. Rien de vraiment surprenant près de trois mois après les premières manifestations. Comme à son habitude la presse, dans sa majorité, a dès le début cherché à déterminer dans quelle mesure la population française soutenait les mobilisations, ainsi que l’identité de son principal bénéficiaire politique. Pour se faire le moyen le plus facile, le plus rapide, le moins cher (souvent gratuit) à sa (...)

  • Complotisme vs charlatanisme

    8 février
    Un an après la publication de leur étude sur le complotisme en France la fondation Jean Jaurès, organisation proche du Parti socialiste, l’Ifop et l’association Conspiracy watch ont récidivé. Le battage médiatique suscité à l’époque explique peut-être l’obstination du trio. Les biais considérables qui entachaient irrémédiablement la qualité de l’étude n’avaient sans surprise pas empêché la presse d’en donner un large écho. Comme on pouvait s’y attendre la (...)

  • Les sondages imaginaires de Eric Zemmour

    23 novembre 2018
    Pas à une sottise près, Eric Zemmour a tout de même franchi un seuil supplémentaire en invoquant des sondages qui n’existaient pas. Avec la complicité de Alain Finkielkraut qui lui avait tendu le micro.
    A propos des persécutions perpétrées par Vichy :
    Si un sondage avait été organisé en 1942, il n’est pas sûr que les Français auraient défendu le droit d’asile" (Eric Zemmour, Répliques, France-Culture 17 novembre 2018).
    Certes les sondages existaient (...)

Voir les articles plus anciens

2019 2018 2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010 2009