observatoire des sondages

CSA-Le Parisien et les primaires au PS : faire du bruit avec rien

samedi 4 décembre 2010

Les primaires du parti socialiste sont une aubaine pour la presse et les sondeurs comme l’illustre le sondage CSA-Le parisien publié vendredi 3 décembre 2010. Pour participer au tapage médiatique CSA ne s’embarrasse guère de précaution méthodologique en posant ses questions à des sondés sans considération des préférences partisanes. Aussi 64% d’entre eux affirment-ils ne pas vouloir prendre part à ces primaires. Est-il nécessaire de s’attarder sur les préférences de 335 personnes, de gauche ou de droite ?

Lire aussi

  • Présidentielle 2017 : le premier sondage avec de “vrais” candidats... ou presque

    3 février 2017

    A deux mois de l’élection présidentielle le premier sondage d’intentions de vote avec des candidats « réels » (déclarés ou investis) a été publié (Elabe-Les Echos-Radio Classique, 1 février 2017). Soumettant (...)

  • Aucun sondage politique le temps d’une campagne pour Le Parisien

    3 janvier 2017

    Le directeur des rédactions du Parisien/Aujourd’hui en France Stéphane Albouy a annoncé mardi sur France Inter que le quotidien ne commanderait plus de sondages politiques, une « pause » pendant la (...)

  • Sondages pour rien

    30 avril 2013

    C’était promis, juré. Après la frayeur qui leur fut causée par la proposition de loi sénatoriale sur la régulation des sondages, les sondeurs avaient assuré qu’ils avaient corrigé leurs pratiques. Plus (...)