observatoire des sondages

Pêle-mêle

impartialité des sondages

- Laurent Joffrin :"Voilà un sondage qu’on peut difficilement qualifier de partisan. Non seulement il a été réalisé, comme tous ceux que nous publions, dans les règles de l’art. Mais encore les réponses des gens de droite et de gauche se rejoignent largement" in Libération 14 septembre 2009.

  • 1 partisan + 1 partisan = 0 partisan ?

Peine de mort

"Quarante-quatre pour cent se disent gênées à l’idée qu’on puisse exécuter un innocent (23% en 1989)".Cf. "Les Etats-Unis découvrent qu’un homme exécuté au Texas était innocent" in Libération 4 septembre 2009.

  • Et les autres ?

[sommaire]

la maladie et le remède

- France Inter (extraits émission Sept-Dix du 27 juillet 2009 à propos du malaise estival du Président de la république Française) :

- Pierre Weil (France Inter) : Stéphane Rozès, dans les sondages, vous pensez que l’image du président qui fait un malaise, qui fait du sport, qui en fait un peu trop au service de sa fonction, ça va l’aider dans les sondages ?

- Stéphane Rozès (sondeur) : Evidemment quand un président connaît un souci de santé, il y a une remontée de popularité. J’ai d’ailleurs même en tête ce souci de santé qu’avait eu François Mitterrand lors du référendum de Maastricht et qui avait fait remonter, à CSA, que je dirigeais à l’époque de 2 ou 3 points le oui. Ensuite les choses étaient redevenues normales. Lorsque Jacques Chirac a eu son problème de santé, également la popularité était remontée, c’est vrai que heureusement là les Français sont rassurés de l’état de santé de Nicolas Sarkozy. Donc il y a toujours un petit effet en terme de popularité et c’est bien normal…


Sondage sur....un sondage

- Comment entretenir le plus longtemps possible la publicité d’un score favorable obtenu dans un sondage par une formation politique ?
En organisant un autre sondage sur ce score favorable en prenant bien soin du choix des réponses possibles (cliquer sur l’image ci-dessous).

GIF - 161.7 ko
L’UMP favorite pour les Européennes ?
Sondage en ligne sur le site orange.fr
  • Sans aucun doute

Opinion Way : Réponses à tout

"En moins de deux ou trois décennies, les repères traditionnels ont explosé. Les comportements des individus, à la fois citoyens, consommateurs et acteurs du monde du travail, échappent de plus en plus aux modes d’explication mécaniques et simplistes". (cf. site web d’Opinion Way)


Critiques des sondages

Stéphane Rozès : Au total, les critiques de « l’Opinion publique » révèlent souvent la difficulté de reconnaître l’être démocratique, d’admettre qu’un ouvrier du privé de la CGT qui a voté Nicolas Sarkozy a sans aucun doute autant réfléchi qu’un professeur d’université qui est passé de Ségolène Royal à François Bayrou. Cf. "L’opinion publique existe, influence mais ne gouverne pas." Intervention prononcée lors du colloque du 10 septembre 2007 organisé par la fondation Res Publica.

  • Qui ?

Lire aussi

  • Crise du journalisme : « Recherche sondage désespéremment »

    4 juin 2018

    Pourquoi les sondages n’ont-il pas encore enregistré les humeurs frondeuses de la « jeunesse » s’interroge (sérieusement ?) le quotidien Le Monde qui a cru percevoir ici ou là quelques signes (...)

  • Vieillesse et doxosophie : le double naufrage

    18 février 2018

    Politologue-sondeur à la retraite, Roland Cayrol hante toujours autant les plateaux de télévision. Malgré le nombre d’années sa détermination à faire du café commerce la Maison des Sciences de l’Homme (...)

  • L’effet Johnny...

    13 décembre 2017

    Emmanuel Macron est toujours majoritairement impopulaire auprès des personnes sondées par les entreprises de sondages.
    Cette impopularité tend cependant à se réduire lentement mais surement (...)