observatoire des sondagesobservatoire des sondages

Primaire socialiste : encore OpinionWay

samedi 16 avril 2011

Les sondeurs ont-ils décidé d’aider la critique par leurs turpitudes ou veulent-ils la faire taire en la rendant trop facile ? La question se pose à la lecture de la nouvelle invention d’OpinionWay-Le Figaro-LCI-Fiducial : le baromètre des primaires, dont la première livraison place Dominique Strauss Kahn en tête des intentions de vote au premier tour de la primaire socialiste (46%), devant François Hollande (22%) et Martine Aubry (19%), s’il avait lieu le dimanche 17 avril 2011 (Le Figaro, 15 avril 2011).

Destiné comme son nom l’indique à rythmer le bruit médiatique autour des candidatures à la présidentielle de 2012, ce nouveau sondage est une illustration supplémentaire de la dégradation continuelle de produits dont, semble-t-il, les sondeurs n’ont cure.

Ce sondage en ligne ajoute à tous les défauts une faiblesse criante des effectifs répondants : 171 personnes. En effet, seuls 18% des 951 personnes dites représentatives des sympathisants de gauche constituant l’échantillon du baromètre ont déclaré qu’elles iraient voter lors de cette primaire (des "électeurs potentiels" selon la formule d’OpinionWay).

Que signifient les intentions de 79 personnes en faveur de Dominique Strauss-Kahn, les 41 personnes favorables à Martine Aubry ou les 31 favorables à François Hollande [1]. Est-il même besoin d’en appeler aux lois de la statistique ?

Les commentaires journalistiques - ne pouvait-on s’en passer ? - n’ont rien relevé d’anormal, et ont effectué un saut quantitatif miraculeux avec, comme la multiplication des pains, nos 171 sympathisants de gauche transformés en 2 à 2,5 millions d’électeurs (cf. image ci dessous).

JPEG - 71.3 ko
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

L’un des commanditaires de ce baromètre, la société d’expertises comptables Fiducial, ne se présente-t-elle pas comme une société qui « propose son expertise dans les métiers du chiffre  » ? Les candidats potentiels en seront-ils troublés ?


[1Parmi ces 171 sympathisants, DSK recueille 46% des voix, Martine Aubry 24% des voix et François Hollande 19% des voix.

Lire aussi

  • Départementales 2015 : encore et encore....raté.

    23 mars 2015

    Les résultats du premier tour des élections départementales sont pour les sondeurs, sans surprise et sans appel : ils ont perdu une fois de plus (cf. tableaux ci- dessous). Une habitude dont ils ne (...)

  • La politologie est un naufrage : Nicolas Sarkozy et le ratage du retour réussi

    16 octobre 2014

    Pour les doxosophes, le verdict était sans appel : « retour » réussi (cf. Retour de Nicolas Sarkozy : exercice de doxosophie sur C dans l’air). Deux semaines plus tard les cloches sonnaient autrement. (...)

  • Sondages : bilan chiffré 2013

    14 janvier 2014

    Il est commode d’évoquer un chiffre d’environ 1000 sondages publiés par an en France. Sans vérifier. Le décompte est en effet malaisé. L’Observatoire des sondages l’a réalisé à partir des sondages (...)