observatoire des sondages

Derniers sondages d’Opinionway : au culot !

samedi 8 octobre 2011

Dans une tribune du journal libération (5 octobre 2011) Denis Pingaud vice-président d’OpinionWay répond aux critiques des faibles effectifs de sondés pour la primaire socialiste : « les instituts interrogent plusieurs milliers de personnes et selon les cas travaillent sur des populations de 800 à 1300 sympathisants de gauche ».

Faux ! Ispos, CSA, Harris interactive, et l’Ifop dans certains cas, ne donnent aucune indication sur le nombre de sympathisants de gauche qu’ils ont interrogés. Les chiffres des sympathisants socialistes oscillent eux entre 200 et 800. Quant aux sondés déclarant qu’ils iraient « certainement voter », le maximum atteint a été d’en dénicher 574 (Le Monde, 29 septembre 2011). Une "performance" unique d’Ipsos mais pas d’OpinionWay qui « passe » péniblement la barre des 200 personnes interrogées avec une pointe à 293 (Le Figaro, 6 octobre 2011). Quant à la qualité de ses enquêtes en ligne, on peut se demander si OpinionWay ne propose pas aux internautes de participer au jeu : cherchez l’erreur !

- Extraits du questionnaire en ligne du baromètre de la primaire citoyenne OpinionWay-Le Figaro-LCI-Logica [1]

Vague 6 (27 septembre 2011)
Vague 7 (6 octobre 2011)
JPEG - 291.3 ko
JPEG - 304.9 ko
JPEG - 175.2 ko
JPEG - 170 ko
JPEG - 174.9 ko

[1Nous avons noirci délibérément les parties où figuraient l’identité de l’internaute ou les noms de personnes éventuellement identifiables.

Lire aussi

  • Délires

    27 avril 2017

    La perspective (selon les sondages) d’une victoire confortable d’Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle ne réjouit manifestement pas toute la presse, celle partageant des affinités (...)

  • La riposte des sondeurs

    19 avril 2017

    A l’approche du premier tour de l’élection présidentielle avec de telles incertitudes dans les sondages que les sondeurs ne sont plus sûrs de rien et suite à la diffusion dans Envoyé Spécial de « (...)

  • Un moratoire du Monde

    21 janvier 2017

    Le Monde a renoncé à publier des sondages sur la primaire PS. On l’apprend quasiment par raccroc de la plume du médiateur qui répond ainsi à des lecteurs s’étonnant de cette absence (Le Monde, 20 janvier (...)