observatoire des sondages

Propagande et désarroi présidentiel : l’Ifop, Carla Bruni et Nicolas Sarkozy

lundi 24 janvier 2011

Faut-il que les spin doctors élyséens soient à ce point désemparés par l’impopularité chronique du président de la République pour qu’ils lui substituent son épouse ? En matière de sondage, rien de plus facile. Les agents de cette propagande sont maintenant bien connus : un sondeur attitré, l’Ifop (après le discrédit d’OpinionWay suite à l’OpinionGate), un organe de presse complaisant, en quête de notoriété et de lecteurs, en l’occurrence France soir et enfin des sondés disposés à répondre et à se prêter, involontairement pour une partie d’entre eux, à ce « petit jeu ». Comment a-t-on administré ce sondage ? On devine qu’il s’agit de questions tirées d’un sondage omnibus, posées à des sondés qui ne répondent que pour se débarrasser de l’interviewer. Un indice, 1% d’entre eux seulement, et sur uniquement deux questions de "l’enquête", ne se prononcent pas, le reste des questions idiotes récoltant 100% de réponses. Résultats : « deux tiers des Français se déclarent satisfaits à l’égard de Carla Bruni » selon le journal et le sondeur (France soir, 24 janvier 2011), alors que 70% des « Français » sont mécontents de Nicolas Sarkozy, toujours selon l’Ifop mais dans le JDD (21 janvier 2011). Oubliés, ou plutôt corrigés, les 52% de « Français » agacés par l’ex-mannequin, devenue chanteuse (cf. un sondage d’incitation à la haine), qui en tant qu’épouse du président français représente bien la France à l’étranger pour 68% des sondés. Pour Nicolas Sarkozy dont la reconduction à la tête de l’Etat en 2012 est largement compromise, une information rassurante. Grâce au niveau zéro du sondage, de l’information et de la politique.

Lire aussi

  • “Les Chinois aiment leurs dirigeants” : ceci n’est pas un sondage mais...

    19 juillet 2020

    « Les Chinois sont plutôt satisfaits de leurs dirigeants ». C’est ce que prétendent deux enquêtes menées en Chine sous la houlette d’universitaires américains dont le quotidien Le Monde, via son (...)

  • Sondages contre la démocratie

    29 mars 2019

    S’ils se plaisent à se penser comme une émanation des régimes démocratiques, alors qu’en Chine ou en Russie les sondages sont monnaie courante, les sondeurs aiment depuis plusieurs années remettre en (...)