observatoire des sondages

Si Versailles m’était conté (suite et fin)

lundi 21 juin 2010

- Libération : L’opinion, l’avez-vous rencontrée ?
- Jean-Jacques Aillagon : "Oui"

(Libération, 18 juin 2010)

Une partie de la presse parisienne, aguichée sans doute par les fastes de la communication institutionnelle, n’a su résister à l’invitation de participer aux Entretiens du jeu de paume lancée par le président de l’établissement public du château de Versailles, dont on ne savait pas par ailleurs qu’il avait des compétences en matière d’analyse de l’« opinion publique ». On la comprend. Point positif de ces journées de recueil de poncifs qui font rire tous les scientifiques, pour paraître, Versailles était le bon choix.

Lire aussi

  • Sondolâtrie

    24 avril 2017

    Les croyants ne se renouvellent pas. Consubstantiel à la foi. Laurent Joffrin ne se donne même pas la peine de vérifier et de renouveler la métaphore des sondages et de la météo. Misère de (...)

  • Le culte des sondages fait-il perdre la raison ?

    14 avril 2017

    Ne disposant d’aucune information supplémentaire nous nous contenterons de diagnostiquer à propos du sujet ci-dessous une faiblesse intellectuelle momentanée, liée sans doute à une campagne (...)

  • De la démocratie à l’opiniomanie

    17 novembre 2016

    Le baromètre Ipsos-Cevipof semble altérer singulièrement le comportement et les capacités cognitives de certains membres de la rédaction du quotidien Le Monde. Fin septembre les lecteurs du journal (...)