observatoire des sondages

Le culte des sondages fait-il perdre la raison ?

vendredi 14 avril 2017

Ne disposant d’aucune information supplémentaire nous nous contenterons de diagnostiquer à propos du sujet ci-dessous une faiblesse intellectuelle momentanée, liée sans doute à une campagne présidentielle trop longue. Nous ne serions cependant que trop recommander au service politique d’Europe 1 d’éviter d’exposer trop longuement ses journalistes aux sondages puisque cela semble affecter leur faculté de raisonnement la plus élémentaire.

Vu sur le site internet d’Europe 1 à propos de la « fiabilité des sondages »

JPEG - 233.5 ko

- Question : comment établir une « tendance » et a fortiori l’évaluer, si comme nous l’affirme explicitement ce journaliste il n’est nul besoin de « photo » ni de chiffre ?

Lire aussi

  • Vieillesse et doxosophie : le double naufrage

    18 février 2018

    Politologue-sondeur à la retraite, Roland Cayrol hante toujours autant les plateaux de télévision. Malgré le nombre d’années sa détermination à faire du café commerce la Maison des Sciences de l’Homme (...)

  • L’effet Johnny...

    13 décembre 2017

    Emmanuel Macron est toujours majoritairement impopulaire auprès des personnes sondées par les entreprises de sondages.
    Cette impopularité tend cependant à se réduire lentement mais surement (...)

  • Sondolâtrie

    24 avril 2017

    Les croyants ne se renouvellent pas. Consubstantiel à la foi. Laurent Joffrin ne se donne même pas la peine de vérifier et de renouveler la métaphore des sondages et de la météo. Misère de (...)