observatoire des sondages

« La justice contre les sondages »

samedi 23 mars 2013

Patrick Balkany (député, maire de Levallois-Perret, UMP) à propos de la mise en examen pour abus de faiblesse dans l’affaire Bettencourt de Nicolas Sarkozy, ancien président de la République : « Un certain nombre de juges ne sont pas les plus grands fans de Nicolas Sarkozy. Il voulait supprimer les juges d’instruction, ils lui en veulent beaucoup. La mise en examen, après je ne sais combien de perquisitions, si elle n’a pas été faite avant, à part peut-être les sondages qui montrent que les Français souhaitent le retour de Nicolas Sarkozy, je ne vois pas de raison ». (RMC, 22 mars 2013).

Lire aussi

  • De l’absurdité : pour ou contre le droit de s’exprimer ?

    13 février 2019

    Si l’industrie de la doxosophie est très rarement en vacances les temps actuels offrent une masse inaccoutumée de sondages grotesques, comme ceux qui ponctuent certaines revendications du mouvement (...)

  • Nicolas Sarkozy contre les sondages

    3 avril 2016

    Incroyable ou presque : Nicolas Sarkozy ne croit pas que les sondages reflètent l’humeur « réelle du pays » (Le Monde, 2 avril 2016).
    Pire, il assure encore que « si on gouvernait la France avec les (...)

  • Monsieur Poutine aime les sondages

    9 septembre 2013

    « Même aux États-Unis la population est contre une intervention militaire » (Vladimir Poutine, 6 septembre 2013, à propos d’une possible intervention armée en Syrie) (...)