observatoire des sondages

La commission des sondages ouvre-t-elle son courrier ?

vendredi 24 février 2017

Tous les sondeurs sont tenus par la loi de faire parvenir une notice détaillée de leurs sondages (en rapport direct ou indirect avec une élection) à la commission des sondages qui les publie sur son site après vérification du respect des mentions et indications obligatoires [1].

Après vérification, ou pas.

Extrait du baromètre « rolling poll » Ifop-Fiducial, Paris Match, I>télé, Sud radio, publié le 23 février 2017, consultable sur le site de l’Ifop.

Extrait de la notice détaillée du même sondage publié par la commission des sondages sur son site


[1Date de réalisation et de publication, mode d’administration, noms du/des commanditaires et payeurs (si différents), rémunération éventuelle, taille de l’échantillon, etc., et les résultats bien sûr.

Lire aussi

  • Le culte des sondages fait-il perdre la raison ?

    14 avril 2017

    Ne disposant d’aucune information supplémentaire nous nous contenterons de diagnostiquer à propos du sujet ci-dessous une faiblesse intellectuelle momentanée, liée sans doute à une campagne (...)

  • De la démocratie à l’opiniomanie

    17 novembre 2016

    Le baromètre Ipsos-Cevipof semble altérer singulièrement le comportement et les capacités cognitives de certains membres de la rédaction du quotidien Le Monde. Fin septembre les lecteurs du journal (...)

  • Presse de remplissage

    6 octobre 2016

    On le sait les sondeurs sont des auxiliaires de presse précieux, qui lui fournissent à volonté des « choses » à publier. D’autant plus pratique quand elle n’a rien à dire. Que les enquêtes soient sans (...)