observatoire des sondages

La commission retrouve ses esprits

lundi 8 mars 2021

La menace qui pesait sur la critique des sondages est pour l’instant levée (cf. Comment dissuader la critique ?). La commission des sondages a retrouvé sa silhouette habituelle. Nous voilà rassurés...

Si la commission ne goute guère on le sait la critique scientifique des sondages, encore moins semble-t-il quand celle-ci y mêle quelques traits d’humour [1], elle a, une fois n’est pas coutume, fait preuve de diligence. Les exigences techniques croissantes de publication sur le web, notamment pour des raisons de sécurité, donnent lieu parfois à des incidents. Un niveau d’exigence dont devrait néanmoins s’inspirer la commission qui publie souvent sans trop y regarder les documents et informations qu’elle reçoit.


[1Comme toute bonne rubrique bêtisier, même si comme beaucoup nous ne sommes pas assez naïfs pour croire que tout le monde partage la même conception du terme.

Lire aussi

  • Comment dissuader la critique ?

    6 mars 2021

    La très discrète et très accommodante Commission des sondages, demeure un élément déterminant dans la perpétuation de l’imposture de l’industrie des intentions de vote. A un an de la présidentielle (...)

  • La commission des sondages ouvre-t-elle son courrier ?

    24 février 2017

    Tous les sondeurs sont tenus par la loi de faire parvenir une notice détaillée de leurs sondages (en rapport direct ou indirect avec une élection) à la commission des sondages qui les publie sur son (...)

  • Remontée de Nicolas Sarkozy : BFMTV retrouve le sourire

    31 mars 2012

    L’avantage pris par Nicolas Sarkozy sur François Hollande dans les sondages d’intention de vote au premier tour de l’élection présidentielle a réveillé les souvenirs de jeunesse d’Olivier Mazerolle, (...)