observatoire des sondages

Le sondeur Harris Interactive annonce avoir mis au point un nouveau dispositif d’évaluation des prestations télévisées :

- "Paris, le 3 octobre 2014 - A l’occasion de l’émission « Des Paroles et Des Actes » diffusée en direct jeudi 2 octobre sur France 2, Harris Interactive a mis en place un dispositif inédit permettant aux Français d’apprécier en temps réel la prestation du principal invité, Alain Juppé".

Les résultats ont été communiqués à la fin de l’émission et ont ému le premier intéressé. En fait de nouveauté, ce sondage rappelle étrangement ceux qui étaient effectués par la Sofres dans l’émission "l’heure de vérité" sur Antenne 2... il y a presque 30 ans.

Dans son édition du 8 janvier 1986, Laurent Fabius, alors Premier ministre, qui n’avait pas convaincu un groupe de téléspectateurs interrogés pour l’occasion, avait demandé à refaire une démonstration et avait inversé le verdict. Une prouesse convaincante sur la faible consistance des opinions que les sondeurs ne voudraient pas revoir. Il y a tout de même une différence dans le recours à internet qui permet de mobiliser plusieurs milliers d’internautes pour qu’ils réagissent en direct. Nul doute que la technique peut être encore améliorée. On peut imaginer par exemple l’implantation d’électrodes dans les cerveaux afin d’enregistrer les différents paramètres de l’opinion comme le degré d’attention, le niveau d’émotion, etc. Il suffirait de payer des volontaires comme cela se fait déjà dans les sondages en ligne. Il y en aurait. Et quelle fiabilité !

Lire aussi

  • Le doigt mouillé “nouvelle formule”

    28 novembre 2016

    Le fiasco sondagier du premier tour de la primaire de la droite a incité certains sondeurs à « l’innovation méthodologique » en vue du second tour. Une nouvelle formule si peu orthodoxe que la très (...)

  • Malfaçon : l’Ifop et Le Figaro montrent l’exemple

    19 octobre 2016

    Dimanche 16 octobre Le Figaro annonçait fièrement en « avant-première » les résultats d’un sondage Ifop à paraitre le lendemain : « Les Français plébiscitent les réformes ». Il s’agissait avant tout d’un push (...)

  • Quand un journaliste du Monde prend ses lecteurs pour des imbéciles

    27 septembre 2016

    La publication lundi 26 septembre 2016 par Le Monde d’un sondage Ipsos-Cevipof relatif à la présidentielle de 2017 a été suivie par d’un tchat. Un journaliste du service politique du journal se (...)