observatoire des sondages

Sondages rémunérés : les « animations » d’Harris Interactive

dimanche 13 mars 2011

Harris Interactive prétend ne pas rémunérer les sondés.

- « Harris Interactive conteste formellement l’accusation de “payer les sondés” des enquêtes publiées ces derniers jours Certains observateurs déclarent qu’Harris Interactive aurait « payé » les répondants des enquêtes d’intention de vote publiés par Le Parisien / Aujourd’hui en France. Harris Interactive nie cette accusation infondée et entend rétablir la vérité sur la méthode utilisée. Les sondages d’Opinion élaborés par Harris Interactive n’offrent pas de rémunération (que ce soit sous forme de points ou d’argent) directement associée à la réponse à des enquêtes. Cet access panel, comme tous les access panels en France et dans le monde, propose des systèmes d’animation de panel, basé sur des « points » ou des jeux-concours selon les pays. En l’occurrence, le panel français utilisé est animé par un tirage au sort bimestriel global et international  ». Communiqué d’Harris Interactive 8 mars 2011, publié sur le site internet du sondeur.

A vous de juger (Cliquer sur les vignettes pour les agrandir)

JPEG - 383.8 ko

Proposition de participation à un sondage Harris Interactive envoyée par messagerie électronique à un internaute.

JPEG - 224.8 ko

Début du questionnaire du sondage Harris Interactive.

Lire aussi

  • « Liberté de la presse » : quand les sondages décident de la liste des invités

    4 avril 2019

    Le désintérêt croissant depuis la première élection en 1979 pour le scrutin européen n’a pas dissuadé la radio-télévision publique française avant le début de la campagne officielle, fixée au 13 mai 2019, (...)

  • « Les Républicains » : les sondages pas d’accords

    23 mai 2015

    L’analyse économique de la politique qui l’assimile à un marché trouve quelque confirmation dans le projet de l’UMP de changer de nom. Un nom de parti est un nom de marque. « Les républicains », ce nom (...)

  • L’euthanasie des sondages

    17 novembre 2014

    On peut ressentir quelque gêne devant la mise en question de sondages de l’euthanasie. Est-ce bien une question d’opinion ? Et plus encore la même question d’opinion pour tous ? On aimerait que ce fut (...)