observatoire des sondages

Sondage nostalgie

dimanche 10 mai 2015

Ce n’est qu’un divertissement. Le Parisien publie - un dimanche ! - des chiffres comparés sur les présidents morts ou vivants. Comme une machine à remonter le temps. Sans surprise, les morts ou presque sont plus populaires que les vivants puisque la nostalgie et la conjoncture aidant, les sondés ont banalement tendance à préférer le passé au présent. On oubliera donc très vite ce qui suit :

« Chirac devance d’une courte tête l’ancien président socialiste, François Mitterrand, qui recueille 61% de jugements positifs. Suivent Valéry Giscard d’Estaing (57% de bonnes opinions), Nicolas Sarkozy (39%) et François Hollande, dernier du classement (21%) » (Odoxa-Le Parisien, 10 mai 2015).

Lire aussi

  • Comment dissuader la critique ?

    6 mars 2021

    La très discrète et très accommodante Commission des sondages, demeure un élément déterminant dans la perpétuation de l’imposture de l’industrie des intentions de vote. A un an de la présidentielle (...)

  • Lucidité de sondeur

    17 avril 2020

    Fallait-il voter le 15 mars 2020, soit deux jours à peine avant l’entrée en vigueur du confinement général pour cause de pandémie de covid-19 ? On connait la réponse des principaux responsables (...)

  • Coronavirus : pendant le confinement, les sondages continuent

    19 mars 2020

    Depuis le 14 mars 2020 les commerces « non essentiels » sont fermés par décision du Premier ministre pour cause d’épidémie de Covid-19, sauf celui des opinions.
    Après avoir défendu, puis désapprouvé (...)