observatoire des sondages

Un sondage pas si confidentiel

mercredi 3 septembre 2014

Jusqu’où iront-ils ? Est-on tenté de se demander face au sondage confidentiel publié par Valeurs Actuelles (3 septembre 2014) qui assure que Nicolas Sarkozy serait le meilleur candidat de l’UMP contre Marine Le Pen. En 2017... Totalement illégal puisque la signalétique du sondage est absente. Confidentiel assure Valeurs Actuelles (Cf. I>télé 2 septembre 2014). Illégal quand même puisque le sondage est publié. Le sondeur présumé Ipsos a démenti être l’auteur.

Nous ne reviendrons pas ici sur le caractère fallacieux de ces sondages qui plusieurs années avant une échéance électorale teste des hypothèses de candidature. Nous ne reviendrons pas sur les méthodes de Nicolas Sarkozy toujours aussi « addicted » aux sondages puisqu’il est difficile de ne pas y voir sa patte. La commission des sondages se réveillera-t-elle ? Très confidentiellement sans doute.

Lire aussi

  • Emmanuel Macron au doigt mouillé ?

    14 avril 2017

    On le sait les résultats des sondages d’intention de vote sont les seuls à faire l’objet d’un redressement, autrement dit les résultats publiés ne sont pas ceux récoltés par les sondeurs, ils sont (...)

  • Le FN et la générosité des sondeurs

    24 février 2017

    Depuis quelques années, les sondages annoncent régulièrement le FN en tête des intentions de vote. On en oublierait que pendant longtemps - l’élection présidentielle de 2002 en étant le sommet - les (...)

  • Valls favori, déjà ?

    5 décembre 2016

    Manuel Valls n’était pas encore candidat à l’élection présidentielle qu’un sondage (Ifop-Journal du dimanche, 4 décembre 2016) annonçait qu’il était favori de la primaire socialiste. Devant Arnaud (...)