observatoire des sondages

Au Brésil aussi les sondeurs se trompent

jeudi 7 octobre 2010

La candidate du Parti des Travailleurs (parti du président sortant Lula da Silva), Dilma Rousseff, a obtenu 46,9% des suffrages exprimés lors du premier tour de l’élection présidentielle brésilienne qui a eu lieu le dimanche 3 octobre 2010. Les entreprises de sondage du pays avaient pourtant pronostiqué son élection dès le premier tour. Le jour même du scrutin, un sondage « sortie des urnes », réputé plus fiable, réalisé par Ibope et diffusé par la chaîne GloboNews, la donnait élue avec 51% des voix, indiquant toutefois une marge d’erreur de 2%.

Voilà une nouvelle qui devrait rassurer les sondeurs français. Ils ne sont plus seuls au monde. Au Brésil aussi les sondeurs se trompent.

Lire aussi

  • Fake news Ifop-JDD : un passe-temps comme un autre ?

    31 octobre 2022

    Depuis les élections présidentielle et législatives l’industrie de l’ « opinion publique » se tient relativement tranquille. Plus inhabituelle, la « rentrée » s’est, quasiment, faite sans elle. Nous ne (...)

  • Sondeurs : l’obsession Bourdieu

    10 janvier 2022

    Les sondeurs n’aiment pas la critique, plus exactement ils ne goûtent guère la critique politique, formulée principalement par les politiciens au vu des résultats qui leur déplaisent, et vomissent la (...)

  • Les sondeurs subventionnés

    25 août 2011

    On savait le pouvoir sarkozyste favorable aux sondeurs au point de mettre un veto à toute tentative de les contrôler. La dernière démonstration législative avait été le travail systématique du (...)