observatoire des sondages

Au Brésil aussi les sondeurs se trompent

jeudi 7 octobre 2010

La candidate du Parti des Travailleurs (parti du président sortant Lula da Silva), Dilma Rousseff, a obtenu 46,9% des suffrages exprimés lors du premier tour de l’élection présidentielle brésilienne qui a eu lieu le dimanche 3 octobre 2010. Les entreprises de sondage du pays avaient pourtant pronostiqué son élection dès le premier tour. Le jour même du scrutin, un sondage « sortie des urnes », réputé plus fiable, réalisé par Ibope et diffusé par la chaîne GloboNews, la donnait élue avec 51% des voix, indiquant toutefois une marge d’erreur de 2%.

Voilà une nouvelle qui devrait rassurer les sondeurs français. Ils ne sont plus seuls au monde. Au Brésil aussi les sondeurs se trompent.

Lire aussi

  • De la compétence des politiques : de quoi parle-t-on ?

    24 novembre 2019

    Président de l’Association des Maires de France depuis 2014, François Baroin semble engager dans un combat tactique avec Emmanuel Macron. Rien de bien surprenant de prime abord, ou d’”anormal”, sauf (...)