observatoire des sondages

Au Brésil aussi les sondeurs se trompent

jeudi 7 octobre 2010

La candidate du Parti des Travailleurs (parti du président sortant Lula da Silva), Dilma Rousseff, a obtenu 46,9% des suffrages exprimés lors du premier tour de l’élection présidentielle brésilienne qui a eu lieu le dimanche 3 octobre 2010. Les entreprises de sondage du pays avaient pourtant pronostiqué son élection dès le premier tour. Le jour même du scrutin, un sondage « sortie des urnes », réputé plus fiable, réalisé par Ibope et diffusé par la chaîne GloboNews, la donnait élue avec 51% des voix, indiquant toutefois une marge d’erreur de 2%.

Voilà une nouvelle qui devrait rassurer les sondeurs français. Ils ne sont plus seuls au monde. Au Brésil aussi les sondeurs se trompent.

Lire aussi

  • Emmanuel Macron au doigt mouillé ?

    14 avril 2017

    On le sait les résultats des sondages d’intention de vote sont les seuls à faire l’objet d’un redressement, autrement dit les résultats publiés ne sont pas ceux récoltés par les sondeurs, ils sont (...)

  • Le FN et la générosité des sondeurs

    24 février 2017

    Depuis quelques années, les sondages annoncent régulièrement le FN en tête des intentions de vote. On en oublierait que pendant longtemps - l’élection présidentielle de 2002 en étant le sommet - les (...)

  • Valls favori, déjà ?

    5 décembre 2016

    Manuel Valls n’était pas encore candidat à l’élection présidentielle qu’un sondage (Ifop-Journal du dimanche, 4 décembre 2016) annonçait qu’il était favori de la primaire socialiste. Devant Arnaud (...)