observatoire des sondages

Cure d’amaigrissement

vendredi 14 septembre 2012

Les sondages s’effectuent maintenant souvent sur des populations de 400 à 500 personnes, or les résultats sont publiés sans sourciller dans la presse.

Quelques exemples récents

- Havas Media, « Unplugged » : La France des déconnectés (12 septembre 2012). Echantillon : 412 personnes.
- Ipsos-Secours Catholique, Les enfants et la pauvreté (3 septembre 2012). Echantillon 500 (des enfants âgés de 8 à 14 ans interrogés par internet).
- Ifop-Atlantico, La personnalité préférée pour diriger l’UMP (31 août 2012). Echantillon : 409 (sympathisants UMP)
.

Aucun commentaire ne semble s’en émouvoir. La difficulté à trouver des sondés s’accentuant, on attend donc le franchissement imminent du seuil des 400 personnes. La performance devrait arriver très vite. Quelqu’un s’en émouvra-t-il ?

Lire aussi

  • Marianne refait le « coup » de Le Pen

    10 février 2019

    Le mouvement des « gilets jaunes » a largement perdu en intensité. Rien de vraiment surprenant près de trois mois après les premières manifestations. Comme à son habitude la presse, dans sa majorité, a (...)

  • Complotisme vs charlatanisme

    8 février 2019

    Un an après la publication de leur étude sur le complotisme en France la fondation Jean Jaurès, organisation proche du Parti socialiste, l’Ifop et l’association Conspiracy watch ont récidivé. Le (...)

  • Les sondages imaginaires de Eric Zemmour

    23 novembre 2018

    Pas à une sottise près, Eric Zemmour a tout de même franchi un seuil supplémentaire en invoquant des sondages qui n’existaient pas. Avec la complicité de Alain Finkielkraut qui lui avait tendu le (...)