observatoire des sondages

L’opinion publique, ça s’achète

lundi 6 septembre 2010

On ne signalera jamais assez les différents biais qui disqualifient les études en ligne au premier plan desquels la rémunération des opinions, devenues des marchandises que les entreprises de sondage achètent et revendent, ou échangent. Pièce à conviction : la page récompense (rewards) du site de la société Harris interactive (pour visualiser, cliquer sur la vignette ci-dessous).

JPEG - 180.7 ko
Rémunération des sondages en ligne Harris Interactive

Lire aussi

  • Fake news Ifop-JDD : un passe-temps comme un autre ?

    31 octobre 2022

    Depuis les élections présidentielle et législatives l’industrie de l’ « opinion publique » se tient relativement tranquille. Plus inhabituelle, la « rentrée » s’est, quasiment, faite sans elle. Nous ne (...)

  • Qui a trompé Poutine ?

    23 août 2022

    Les dirigeants politiques ne s’attardent pas sur leurs erreurs et sont plutôt disposés à les cacher. De bonne guerre si les secrets ne faisaient des victimes. Il arrive toutefois que l’erreur soit si (...)

  • Invasion de l’Ukraine : qu’en « pensent » les Russes ?

    25 mai 2022

    Les démocraties n’ont pas le monopole des sondages d’opinion. L’invasion de l’Ukraine par la Russie apporte, si besoin était, un nouveau démenti à ce mensonge grossier véhiculé par les sondeurs en (...)