observatoire des sondages

La réforme avortée

lundi 4 novembre 2013

La réforme avortée de la législation sur les sondages est devenue une réforme impossible. A supposer qu’ils le veuillent, les dirigeants ne peuvent plus changer la législation. Impopulaires, on les accuserait de tricher en voulant supprimer une mesure impitoyable. Même s’ils ne peuvent pas battre toujours les records d’impopularité dont se gaussent aujourd’hui les médias - les records ont une limite arithmétique - on voit mal comment les gouvernants actuels y échapperaient. Et si notre hypothèse d’une impopularité structurelle des gouvernants s’avère exacte, les dirigeants futurs, quels qu’ils soient, seront impopulaires. Ils ne pourront donc pas légiférer sans être accusés de tricher. De quoi méditer sur l’impuissance politique.

Les sondeurs ont de quoi se réjouir : ils ont pris en otages les politiques, qui ne savent plus faire de la politique sans sondages et ne peuvent plus changer les règles du jeu. Ils auraient tort d’avoir des scrupules méthodologiques. Ils continueront donc à interroger sur tous les sujets de plus en plus vite. Ils ne se réjouissent pourtant pas complètement car ils savent leur impopularité. Oui, eux aussi. A-t-on remarqué comment ils préfèrent aujourd’hui parler d’enquête d’opinion plutôt que de sondages. Le mot résonne donc mal. Dans l’incapacité politique des gouvernants, c’est donc aux citoyens de faire un bon usage des sondages. Leur discrédit est un bon début. Encore faut-il qu’il soit bien fondé.

Lire aussi

  • Quelques implications de la nouvelle législation sur les sondages

    14 avril 2016

    Une réforme des sondages a donc été adoptée au détour d’un amendement à la proposition de loi sur la modernisation de diverses règles applicables aux élections (5 avril 2016). Cette réforme est (...)

  • Nouvelles règles pour les sondages

    8 avril 2016

    Il faut reconnaître de l’obstination aux sénateurs Jean-Pierre Sueur et Hugues Portelli. Après avoir échoué en 2011 à faire adopter une réforme de la loi sur les sondages, ils ont réussi (avec la (...)

  • Réforme des sondages : une relance

    19 octobre 2015

    La polémique née de la publication d’un sondage Ifop-JDD plus que favorable à Marine Le Pen, mais surtout plus que contestable dans la méthode et le commentaire, a rappelé s’il en était besoin que les (...)