observatoire des sondages

Les Roms « têtes de turcs »

samedi 6 octobre 2012

Les faits divers sont devenus une matière première inépuisable pour sondages rapides. Après TNS Sofres accompagnant la diatribe de Jean François Copé sur « le racisme anti-blanc » (Cf. i-télé, 28 septembre 2012), l’Ifop réitère le sondage sur les roms accompagnant le discours sécuritaire de Nicolas Sarkozy de Grenoble du 30 juillet 2010 (cf. Sondage pousse au crime : l’Ifop et le Figaro plébiscitent Nicolas Sarkozy, la presse compte les points). L’opération menée contre un camp de roms de Marseille le 4 octobre 2012 par des riverains excédés permet de resservir la même soupe (cf. Dimanche Ouest France, à paraitre le 7 octobre 2012). La recette est la même : sondage en ligne (non représentatif et rémunéré) et question centrale (sinon unique) biaisée. La réponse est en effet contenue dans la question : "Etes-vous favorables au démantèlement des camps de roms illégaux ?" Qui pourrait être favorable à une situation illégale ? 83% de sondés volontaires y sont donc favorables. Si les responsables de l’opération marseillaise sont entendus par la police, ils pourront toujours se prévaloir des sondages.

Lire aussi

  • Pas de vacances pour l’Ifop

    2 septembre 2012

    Les sondeurs réduisent leurs activités pendant les vacances d’été. En partie à cause de la difficulté à trouver des sondés. Seul l’Ifop continue. L’entreprise a refusé cette année encore de baisser le (...)

  • Qu’est-ce qu’une cote de popularité ?

    30 août 2012

    Un temps effacées par les intentions de vote, les cotes de popularité font à nouveau l’actualité. Surtout si les événements sont rares dans la torpeur de l’été, surtout si les chiffres marquent une (...)

  • « Têtes à claques » : sondage toxique

    28 décembre 2011

    On préférerait ne pas avoir à répéter ce que nous avions dit l’année dernière à la même époque à propos de VSD et Harris Interactive sur « leurs personnalités qui agacent le plus les Français » : le jeu de (...)