observatoire des sondages

Les sondages ne font pas l’unanimité

dimanche 17 novembre 2013

L’AFP, toujours prompte à répandre les métastases sondagières, diffuse un sondage BVA-Le Parisien (16 novembre 2013) assurant que « Martine Aubry ne fait pas l’unanimité » [1]. Comprendre pour devenir premier ministre puisque les jeux de rumeur médiatique sont focalisés aujourd’hui sur cette éventualité. Demain sur quelle autre ? Non seulement, les sondeurs nous égrènent les records d’impopularité pour les gouvernants depuis quelques années, à un rythme en constante accélération depuis un an, mais ils soumettent au même jeu ceux ou celles qui pourraient éventuellement accéder au pouvoir. Qui pourra demain bénéficier de l’unanimité ? Rêve anarchiste ? A moins que nous n’ayons justement trouvé un Dieu et un maître.


[1Le titre de la dépêche de l’AFP a été remplacé dans l’après-midi par une petite majorité des Français ont une mauvaise opinion de Martine Aubry.

Lire aussi

  • Et maintenant les sondages Bolloré...

    9 janvier 2022

    Devenu progressivement muet médiatiquement depuis son rachat par le groupe Bolloré en 2008 suivi en 2015 de son intégration au groupe Havas, le sondeur CSA tente depuis quelques mois un « come back (...)

  • Les sondages font le spectacle

    7 juillet 2013

    On croyait Nicolas Sarkozy « en hausse », en tout cas très populaire chez les sympathisants UMP (CSA-Atlantico, 4 juillet). Patatras ! Un sondage Ifop-JDD nous assure que trois Français sur cinq lui (...)

  • Le monde des sondages selon les sénateurs

    2 novembre 2010

    Répondant à l’affaire des sondages de l’Elysée, la commission des lois du Sénat avait confié le 19 octobre 2009 une mission d’information sur les sondages aux sénateurs Hugues Portelli et Jean-Pierre (...)