observatoire des sondages

Marine Le Pen présidente : l’intox continue

vendredi 5 septembre 2014

L’Ifop, le grand spécialiste du sondage manipulatoire réédite en « mieux », avec le soutien sans surprise du journal Le Figaro (5 septembre 2014), sa manipulation du mois de juillet sur la présidentielle de 2017 (cf. Une intoxication politique estivale : Marine Le Pen vs Nicolas Sarkozy).

- Question : Si dimanche prochain avait lieu le premier tour de l’élection présidentielle de 2017, pour lequel des candidats suivants y aurait-il le plus de chances que vous votiez ?

La réponse est simple : l’élection présidentielle n’aura pas lieu dimanche prochain mais en 2017 et on ne sait même pas quel dimanche.

Mais cette fois et malgré les mises en garde d’une commission des sondages particulièrement discrète sur les mesures d’intentions de vote pour le second tour sans rapport avec les résultats du premier tour, le sondeur annonce le vainqueur de la prochaine présidentielle : Marine Le Pen [1], si celle-ci était opposée à... François Hollande (54% contre 46%). Le sondeur a mis la barre est très « haut ». La ficelle est en effet très grosse, difficile de faire mieux. Gageons toutefois que l’Ifop saura, pour la prochaine manipulation, se surpasser.


[1En tête du premier tour dans tous les cas de figure.

Lire aussi

  • On n’est jamais mieux servi que par soi-même

    1er avril 2019

    Ceci n’est pas un poisson d’avril.
    La France insoumise a décidé de franchir le pas des sondages qui ne lui plaisaient pas en devenant elle-même sondeuse.
    Si la critique politique des sondages se (...)

  • Les sondages et les « gilets jaunes »

    6 décembre 2018

    Avec le mouvement des gilets jaunes comme avec les mouvements sociaux précédents, le succès du mouvement est couramment relié au soutien des Français. Du moins les médias l’affirment-ils au fil des (...)

  • Réforme de la SNCF : le pour, le contre, et le pour et contre

    28 février 2018

    Les qualités principales des « enquêtes » en ligne sont, pour les sondeurs, leur rapidité de réalisation et leur faible coût de revient. Une aubaine pour les chaines d’info en continu qui en usent et (...)