observatoire des sondages

Marine Le Pen présidente : l’intox continue

vendredi 5 septembre 2014

L’Ifop, le grand spécialiste du sondage manipulatoire réédite en « mieux », avec le soutien sans surprise du journal Le Figaro (5 septembre 2014), sa manipulation du mois de juillet sur la présidentielle de 2017 (cf. Une intoxication politique estivale : Marine Le Pen vs Nicolas Sarkozy).

- Question : Si dimanche prochain avait lieu le premier tour de l’élection présidentielle de 2017, pour lequel des candidats suivants y aurait-il le plus de chances que vous votiez ?

La réponse est simple : l’élection présidentielle n’aura pas lieu dimanche prochain mais en 2017 et on ne sait même pas quel dimanche.

Mais cette fois et malgré les mises en garde d’une commission des sondages particulièrement discrète sur les mesures d’intentions de vote pour le second tour sans rapport avec les résultats du premier tour, le sondeur annonce le vainqueur de la prochaine présidentielle : Marine Le Pen [1], si celle-ci était opposée à... François Hollande (54% contre 46%). Le sondeur a mis la barre est très « haut ». La ficelle est en effet très grosse, difficile de faire mieux. Gageons toutefois que l’Ifop saura, pour la prochaine manipulation, se surpasser.


[1En tête du premier tour dans tous les cas de figure.

Lire aussi

  • Emmanuel Macron au doigt mouillé ?

    14 avril 2017

    On le sait les résultats des sondages d’intention de vote sont les seuls à faire l’objet d’un redressement, autrement dit les résultats publiés ne sont pas ceux récoltés par les sondeurs, ils sont (...)

  • Opinion publique 2.0 : la nouvelle imposture

    2 avril 2017

    Si le marché de la prédiction électorale est jusqu’à présent le quasi monopole des entreprises de sondages, sauf quelques initiatives inspirées par l’économétrie, leurs échecs sur les derniers scrutins en (...)

  • Tous fans de foot ?

    12 mars 2017

    Histoire de ne pas s’habituer à ces titres mensongers car sauf à croire que tous les Français sont fans de foot, de 7 à plus de 77 ans, que tous aient un avis sur cette question dont on ne déniera pas (...)