observatoire des sondages

Notice détaillée intempestive

mardi 17 novembre 2009

La mention « notice détaillée disponible auprès de la commission des sondages » accolée à des sondages qui ne sont pas soumis à cette obligation, de toute façon, non exécutée, ne devrait plus figurer au bas des articles de presse. Après avoir obtenu de la commission des sondages l’indication selon laquelle il s’agissait d’un "copier-coller", nous croyons en avoir localisé la source. L’Agence France Presse a ainsi pris note de nos remarques dans un courrier électronique daté du 13 octobre 2009 : "Merci d’avoir attiré notre attention sur cette erreur". Dont acte.

Lire aussi

  • Impostures de l’année, et maintenant l’effet Goldman

    26 décembre 2017

    Le chanteur à la retraite Jean-Jacques Goldman, qui vit désormais à Londres, est devenu en cette fin d’année la cible n° 1 des sondeurs et de la presse française. Redevenu pour être exact.
    Il avait (...)

  • Valls favori, déjà ?

    5 décembre 2016

    Manuel Valls n’était pas encore candidat à l’élection présidentielle qu’un sondage (Ifop-Journal du dimanche, 4 décembre 2016) annonçait qu’il était favori de la primaire socialiste. Devant Arnaud (...)

  • Le doigt mouillé “nouvelle formule”

    28 novembre 2016

    Le fiasco sondagier du premier tour de la primaire de la droite a incité certains sondeurs à « l’innovation méthodologique » en vue du second tour. Une nouvelle formule si peu orthodoxe que la très (...)