observatoire des sondages

Notice détaillée intempestive

mardi 17 novembre 2009

La mention « notice détaillée disponible auprès de la commission des sondages » accolée à des sondages qui ne sont pas soumis à cette obligation, de toute façon, non exécutée, ne devrait plus figurer au bas des articles de presse. Après avoir obtenu de la commission des sondages l’indication selon laquelle il s’agissait d’un "copier-coller", nous croyons en avoir localisé la source. L’Agence France Presse a ainsi pris note de nos remarques dans un courrier électronique daté du 13 octobre 2009 : "Merci d’avoir attiré notre attention sur cette erreur". Dont acte.

Lire aussi

  • Opinion publique 2.0 : la nouvelle imposture

    2 avril 2017

    Si le marché de la prédiction électorale est jusqu’à présent le quasi monopole des entreprises de sondages, sauf quelques initiatives inspirées par l’économétrie, leurs échecs sur les derniers scrutins en (...)

  • La boussole après le réverbère

    12 mars 2017

    On connaît cette fable du réverbère qui illustre l’inhibition méthodologique : lorsqu’on dispose d’un instrument, il faut l’utiliser même s’il n’est pas adapté à la question.
    Ainsi, l’ivrogne cherche-t-il (...)

  • Le FN et la générosité des sondeurs

    24 février 2017

    Depuis quelques années, les sondages annoncent régulièrement le FN en tête des intentions de vote. On en oublierait que pendant longtemps - l’élection présidentielle de 2002 en étant le sommet - les (...)