observatoire des sondages

Qui est « tête à claques » ?

mardi 3 janvier 2012

Le sondage VSD Harris Interactive sur les personnalités qui « agacent » le plus les Français a dû donner satisfaction pour que l’opération soit rééditée (30 décembre 2011). Satisfaction ? Cela signifie sans doute que les ventes ont été bonnes et que la rédaction de VSD n’a toujours rien de mieux à dire. La mise en garde de l’an dernier sur la stupidité de ce genre de consultation sondagière, à la fois dépourvue de sens étant donné la polysémie de la question posée, et donc du statut des réponses produites, n’a pas dissuadé VSD de recommencer. Il faudrait que la rédaction ait été informée, chose normale pour un métier d’information, mais chose dont on peut néanmoins douter. En tout cas, un sondage qui se décline en sorte de jeu de massacre pour ne pas parler, au regard de beaucoup de réactions, d’incitation à la haine, ne permettra pas aux journalistes concernés de se plaindre qu’on s’en prenne à leur bêtise. Bêtise systémique bien sûr puisqu’il existe de très bons professionnels dans ce métier comme dans les autres.

Dans ce genre d’exercice, il n’est pas inutile de rééditer l’analyse menée l’an dernier. Sur un total de 666, nous avons ventilé les réactions selon la même typologie (cf. Retour sur un sondage d’incitation à la haine) [1].

1/ La réaction humoristique qui tourne la question en dérision

(total : 27 soit 4%)

- "Certes, certes. Certains nous agacent, mais d’autres nous pompent. Et ceux là, bizarrement ils ont étés oubliés. Je parle de mon pompiste, alors lui il me pompe vraiment".
- "Ce qui m’agace ? les p’tits chefs qui s’la pètent, le pôle emploi, ma fille et sa mère, les chiottes sans PQ, plus d’alcool dans mon frigo, ma baraque qui tombe en ruine, et le mois de décembre....."
- "Vous avez oublié ma belle-mère....! Lol".

2/ La réponse critique sur le sens du « sondage »

(total : 148 soit 22,22%)

- "Très révélateur de notre époque ce sondage ! Non pas pour ses résultats dont on se fiche un peu ...mais de part son existence même ! C’est la preuve matérielle que la presse de ce pays a fait son "fonds de commerce" de tout ce qui peut être négatif dans ce pays ! A quand un sondage sur la personnalité la plus laide, la plus stupide...ou que l’on rêverait d’assassiner ..."

- "On touche le fond Ce sondage idiot flatte les aigris, ceux qui se croient supérieurs et aptes à juger les autres. Moi ce qui m’agace, c’est ceux qui sont agacés. De plus, ce "sondage" n’apporte rien. De Gaule agaçait beaucoup de monde. Et alors ? qui sont les plus con les plus con se sont ceux qui répondent a ces sondages qui ne sont pas fiables"

- "Le sondage qui tue A quand un sondage pour recenser les français agacés par les sondages ?"

3 /La réaction approbatrice sur l’ensemble du palmarès ou sur une personne désignée à la vindicte

(total : 161 soit 24,17%)

- "Triste réalité Eva Joly a une de ces tronches avec ses lunettes sur le bout du nez. Elle veut se donner un genre qui la ridiculise encore plus. Elle n’a qu’à mettre des lunettes à verres progressifs. De plus, elle, Ségolène, Brochen, Hollande et les autres, il faut tous les virer car la France est en train de sombrer dans le chaos avec Sarko menteur en plus".

- "Agacement ,est un petit mot pour ce qui concerne eva joly ! Son métier de juge la rend suffisante et hautaine , son accent incomprehensible et guttural est difficilement supportable, son programme fantaisiste , ses lunettes moches ; Elle n’est pas agacante , elle est tarte ! Royal et Joly des CLOWNS Ralbol de ces gonzesses, l’une INCOMPETENTE en tout, l’autre à côté des réalités. Elles me font GERBER toutes les deux".

"Eva Joly.... Le visage d’une France défigurée, rétrograde, et moribonde ....
Les français ne sont donc pas aussi bête qu’on voudrait nous le faire croire, et que les politiciens en sont convaincus
".

4/ La réaction de surenchère sur le mode du vous avez oublié untel ou unte

(total 128 soit 19.21%)

- "Oubli une particuliérement qui agace particuliérement dans le couple écolo, CECILE DUFLAUT !".

"Sarko ? vous n’auriez pas oublié Sarko dans ce "sondage", ou c’est volontairement pour ne pas blesser ce pantin ?
je vais porter le deuil... que Martine Brochen ne soit pas sur le podium, çà me désole
".

- "Tous m agacent en 1 place la mere joly en 2 place le ribery le philosophe levy qui vocifere contre tout et je pourrais en citer d autres mais le pompom est est pour la grosse voix teutonique eva qui a mon avis n est pas joli du tout".

5/ La réaction de défi partiel ou total car la personne soutient quelqu’un

(total : 75 soit 11,26%)

- "Je ne vois pas pourquoi... S. Royale serait plus agaçante que Sarkozy. Lui on sait tout le mal qu’il a pu nous faire. Elle, elle n’était pas au gouvernement et si elle avait été aux commandes de l’Elysée, jamais elle n’aurait pu faire pire que ce qu’on a enduré durant 4 ans. Vous auriez dû regarder "looking for Nicolas Sarkozy" sur Arte mercredi dernier, ça vous aurait peut-être ouvert les yeux et vous l’auriez mis en tète dans ce sondage idiot".

- "Le jugement des français me convient sauf pour zemmour et naulleau qui ont rabattu le caquet de bien des grosses tétes sans talent. Pour ma part le plus pénible de tous c’est BHL ce milliardaire par son pére,qui sans talent mais qui bénéfiçit d’une bienveilance des média surtout télé vraiment scandaleuse !".

- "EN ATTENDANT ROYAL N’AGACE PAS LES ELECTEURS 61 %en SA FAVEUR Oui , le BUSSEREAU le RPR symbole de la voyoucratie à 28 % elle à 61 % quelle déculoitté , alors la PRAVDA on en dit quoi . et pourtant le Poitou charentes c’est une terre de prédiliection de "petits patrons " et saddocks FNSEA".


6/ Les réponses « atypiques », ciblant les réactions, les commentaires et les internautes, avec des dénonciations parfois violentes

(total : 127 soit 19,06%)

- "Dsk je vous avez fait savoir que nous ne voulions plus voir la tete de dsk, et voila qu’aujourd’hui vous mettez sa photo en haut de la page, de qui vous moquez vous !!!".

- "C’est marrant ont se fait parfois censurer pour nos propos acerbes vis à vis de ces politiciens mais ce sondage va beaucoup plus loin, imaginez la pauvre ségo ce matin en ouvrant son PC, en plus elle est encore plus mal notée que DSK. Je paierai cher pour voir sa tête au moment ou elle a lu ça !".

- "Le 4 èm est... Laurent Fabius !!! A chaque foi que j’aperçois sa tête cela me fait penser aux milliers de personnes, familles,amis, qui ont perdu un enfant quand lui était le chef irréponsable, mais si ce n’est sa mégalo, comment peut-il avoir l’indécense d’apparaître sur un Média quelqu’il soit. C’est lamentable".

Si on tente une comparaison avec nos chiffres de 2010, très approximatifs, cela va sans dire, il semble bien que l’hostilité au sondage monte et que l’agacement s’exaspère à la fois à l’égard des sondages – dans une critique commune – et dans l’agressivité à l’égard des personnalités, citées ou non. Si les promoteurs de l’opération voulaient faire un jeu, ils n’ont pas été bien compris, moins cette fois que la précédente.

Réactions
Humour
Critique
Approbation
Vindicte
Défi
Dénonciation commentaires
Total 2010 (737)
33
127
229
115
188
45
%
4,5%
17,2%
31%
15,6%
25,5%
6,1%
Total 2011 (666)
27
148
161
128
75
127
%
4%
22,22%
24,17%
19,21%
11,26%
19,06%

Nous avons souvent souligné combien la représentativité des échantillons d’internautes était contestable. Pour les sondeurs, il valait mieux ne pas poser trop fortement la question puisque cette méthode permet de sonder moins cher et peut-être à terme de sonder encore puisqu’il est de plus en plus difficile de sonder les gens par téléphone. La prédominance de personnalités de gauche dans les gens qui « agacent » ne plaide pas ici pour la représentativité de l’échantillon si on considère que l’agacement obéit assez strictement aux opinions politiques. Ce sont donc surtout des gens de droite qui composent ces échantillons spontanés, dont les sondés sont volontaires. La dimension ludique suggérée par le seul usage du mot « agacement » est donc assez vaine alors qu’il s’agit essentiellement d’un sondage en négatif, non point sur les préférences mais sur les répulsions. Cela a-t-il quelque conséquence ? Bien sûr, on pourrait dire qu’ils ne valent guère mieux que ces autres divertissements de fin d’année qui consistent à « élire » le Français le plus populaire. Ce n’est toutefois pas la même chose que d’actionner les ressorts de la sympathie et ceux de l’antipathie. Surtout si l’opération est reconduite. L’incitation à la haine est un crime de droit commun et quelles que soient les raisons des initiateurs, on peut craindre qu’ils ne maîtrisent guère ce qu’ils font. On remarque d’ailleurs combien l’attention est retenue par la tête du classement à la fois par les journalistes qui n’évoquent guère que le trio de tête - surtout le premier du classement - et par les réactions d’internautes qui en viennent parfois à regretter qu’une personnalité ne soit pas citée alors qu’elle l’est, mais pas aux premières places. Bref, un tel sondage est un pousse au crime, au moins moral en suscitant la méchanceté et en focalisant la haine sur quelques personnalités, Ségolène Royal, mais aussi, promotion de l’année, Eva Joly.

Ségolène Royal, à nouveau en tête de ce triste palmarès, s’en est inquiétée en envisageant de déposer plainte. Les raisons invoquées d’atteinte à la vie privée et à l’image publique n’excluent nullement des conséquences plus graves que suggère malgré lui un internaute réagissant à la dépêche AFP sur cette plainte : «  Elle persiste et signe Elle s’enfonce toute seule. Et en plus elle en rajoute ! Au départ elle amusait (un peu).....Ensuite elle agaçait (beaucoup) ! Maintenant elle a une tête a claques !.......Prochaine étape  (cf. "Ségolène Royal, moquée en une de VSD, menace de porter plainte", AFP, 29 décembre 2011). Cette information a d’ailleurs stimulé les réactions agressives à son encontre. On ne peut mieux suggérer que la répétition puisse opérer comme un démultiplicateur de haine. Avec ses éventuels risques. La réaction du rédacteur en chef de VSD, braqué sur son quant à soi, renforçant une telle hypothèse : « Si elle se sent agressée, c’est son problème... Ce n’est qu’un sondage, et il ne reflète pas l’opinion du journal. L’année dernière, la réaction de Ségolène Royal à ce même sondage avait déjà été épidermique. Elle l’est encore plus cette année en raison de son actualité : elle a eu une année assez difficile, avec son échec à la primaire socialiste – elle a été fortement déçue car c’est une femme ambitieuse, et à juste titre ». Et de poursuivre : « L’affaire DSK aura fait beaucoup de bien : nous sortons d’une période durant laquelle les politiques pensaient qu’ils étaient tout à fait inattaquables, en tout cas pas critiquables. Alors nous n’allons pas crier au loup, nous sommes dans un pays démocratique, où les opinions sont libres. Les hommes et les femmes politiques, qui sont des bêtes de communication, ont le cuir bien plus tanné qu’ils ne veulent bien le laisser entendre. Quand ils réagissent de cette manière, c’est plutôt pour reprendre la main sur leur communication, plutôt que de laisser les journalistes et les humoristes faire leur travail comme ils l’entendent » (cf. newsring.fr, 30 novembre 2011).

Une telle vacuité de la pensée laisse perplexe et ne donne guère d’espoir. Or, il est fort probable qu’après sa menace, Ségolène Royale hésite à porter l’affaire en justice, tant les personnalités politiques craignent les mesures de rétorsion des sondeurs et des médias. Si un accident arrive, il sera toujours temps d’accuser ces pyromanes qui ont d’avance des stocks énormes de bonne conscience.


[1Nous avons conservé la graphie et l’orthographe des messages choisis au titre d’illustration.

Lire aussi

  • Le « retour » des poncifs

    16 novembre 2016

    La défaite d’Hillary Clinton et par conséquent des sondeurs américains a contraint les sondeurs français à imaginer une nouvelle ligne de défense de leur profession : l’immunité. Le fiasco du 8 novembre (...)

  • Les doxosophes de C dans l’air se laissent aller

    6 décembre 2014

    La presse britannique et au premier rang, la « gutter press » (littéralement presse de caniveau) n’a pas manqué de s’emparer de la tournée promotionnelle de l’ex-compagne du Président de la République (...)

  • Le retour des votes de paille

    26 septembre 2014

    Les portails d’information et les sites de presse en ligne (écrite ou audiovisuelle) ont tous ou presque cédé à la tentation du vote de paille. Les appellations divergent selon les sites (« question (...)