observatoire des sondages

« Ces sondages qui troublent la campagne » affichait en Une le journal Le Monde du 25 février 2012. Titre paradoxal quand on sait les nombreuses publications que le quotidien consacre aux sondages. Les sondages troublent-ils la campagne ou la conscience de ses journalistes ? Toujours est-il que ces derniers ne sont pas véritablement soumis au risque de la critique en consultant... des sondeurs. Qu’on en juge plutôt aux noms des experts convoqués : Emmanuel Rivière de TNS-Sofres, Jean Daniel Lévy d’Harris Interactive, Frédéric Dabi et Jérôme Fourquet de l’Ifop, Jérôme Sainte Marie de CSA, Brice Teinturier de Ipsos, et Roland Cayrol, ancien sondeur chez CSA. Autrement dit les mêmes experts habituellement convoqués pour la défense et les commentaires des sondages.

Lire aussi

  • Macron : comment les sondages créent l’impopularité

    1er septembre 2017

    Rentrée politique répétitive envahie par les sondages à la faveur d’un « événement » qu’ils ont produit : Emmanuel Macron est impopulaire... déjà.
    « 57% de Français mécontents » pour l’Ifop et le Jdd qui (...)

  • Des sondeurs contents d’eux mêmes face à la critique

    1er mai 2017

    On ne pouvait douter que les sondeurs manifesteraient bruyamment leur autosatisfaction devant les résultats du premier tour de l’élection présidentielle. C’est d’ailleurs une profession portée à (...)

  • C dans l’air : du toc à la subversion ?

    4 octobre 2013

    T.O.C.(trouble obsessionnel compulsif) ou tic, la référence obstinée des discours médiatiques sur la politique française aux indices sondagiers de la popularité des dirigeants politiques devient (...)