observatoire des sondages

Impostures de l’année, et maintenant l’effet Goldman

mardi 26 décembre 2017

Le chanteur à la retraite Jean-Jacques Goldman, qui vit désormais à Londres, est devenu en cette fin d’année la cible n° 1 des sondeurs et de la presse française. Redevenu pour être exact.

Il avait perdu la première place que lui octroient depuis longtemps le Jdd, l’Ifop et ses sondés payés en bons d’achats, l’année dernière (Le Jdd, 24 décembre 2017). Un « honneur » que ne goute guère l’intéressé si l’on en croit ses précédentes déclarations. Difficile ne pas compatir à sa peine tant l’idée et la conception de ce classement des personnalités dites « préférées des Français » sont la démonstration la plus flagrante de son caractère artefactuel. Une mesure irréelle pour un pseudo événement, qui n’a suscité, il faut bien s’y résoudre, aucune critique dans la presse, pas même le moindre commentaire distancié. Et il existe des écoles pour ça !?

Lire aussi

  • L’Ifop rejoint l’équipe de secouristes de Laurent Wauquiez

    23 février 2018

    Après l’entente de BFMTV et Elabe pour aller à la rescousse du président de LR (cf. Sauver le soldat Wauquiez) c’est autour de l’Ifop, Fiducial, Cnews et Sud Radio de lui porter secours.
    Leur sondage (...)

  • Sauver le soldat Wauquiez

    22 février 2018

    Il fallait s’y attendre. Après “avoir fait le malin” lors d’une conférence donnée à l’EM Lyon le 15 février, suscitant consternations et indignations, le président de LR a été contraint d’organiser son (...)

  • Opinion publique 2.0 : la nouvelle imposture

    2 avril 2017

    Si le marché de la prédiction électorale est jusqu’à présent le quasi monopole des entreprises de sondages, sauf quelques initiatives inspirées par l’économétrie, leurs échecs sur les derniers scrutins en (...)