observatoire des sondages

La boussole après le réverbère

dimanche 12 mars 2017

On connaît cette fable du réverbère qui illustre l’inhibition méthodologique : lorsqu’on dispose d’un instrument, il faut l’utiliser même s’il n’est pas adapté à la question.

Ainsi, l’ivrogne cherche-t-il ses clefs sous le réverbère non point parce qu’il les a perdues à cet endroit mais parce que là, il y a de la lumière. Mais la force des paraboles s’érode à force d’être racontées à moins qu’on ne veuille pas en entendre parler en réfutant au prétexte que ce n’est qu’une fable.

Proposons alors cette autre fable qui a l’avantage d’avoir été entendue lors d’un débat TV. A une journaliste qui énumérait les ratages récents des sondages, son interlocuteur lui objectait : « mais il faut bien une boussole ». Même si elle n’indique plus correctement le nord ?

Lire aussi

  • Sondages pousse-au-crime (I) : Rumeurs et coronavirus

    17 février 2020

    Les sondages sur tout et n’importe quoi existent depuis « toujours ». Leur immixtion dans l’espace public a longtemps concerné la vie politique et les élections. Ce temps semble définitivement révolu. (...)

  • Dry January : l’ivresse sondagière des addictologues

    11 février 2020

    La campagne française du « dry january », opération marketing prônant l’abstinence en matière de consommation d’alcool pendant le mois suivant le réveillon du nouvel an a cessé, comme son nom le laissait (...)