observatoire des sondages

La course de chevaux

vendredi 9 octobre 2015

« Petit miracle » de l’infographie, la chaine d’info en continu I>télé accompagne les sondages qu’elle commande à Odoxa - toutes les semaines et tout au long de l’année - d’animations visuelles rappelant les manèges de chevaux de bois. Une façon d’égayer la vacuité des propos du sondeur (Céline Bracq, ancienne journaliste de la chaine) et des trois autres invités permanents (deux publicitaires et marketeurs et un journaliste du JDD) (I-télé, émission, CQFD).

On n’avait pas besoin de cet aveu pour affirmer que les sondages transformaient la politique en course de chevaux. Comme les critiques l’ont dit depuis longtemps en soulevant d’ailleurs des protestations des sondeurs. Ils ne protestent donc plus puisque finalement, cela les amuse comme en témoigne le sourire goguenard du présentateur de l’émission.

Lire aussi

  • Invasion de l’Ukraine : qu’en « pensent » les Russes ?

    25 mai 2022

    Les démocraties n’ont pas le monopole des sondages d’opinion. L’invasion de l’Ukraine par la Russie apporte, si besoin était, un nouveau démenti à ce mensonge grossier véhiculé par les sondeurs en (...)

  • Comment stimuler les récalcitrants ou leur forcer la main ?

    13 mai 2022

    L’une des plus grandes menaces pesant constamment sur le métier de sondeur réside non comme on pourrait le penser spontanément dans leurs prédictions électorales erronées (très fréquentes), mais dans (...)

  • Sondeurs : l’obsession Bourdieu

    10 janvier 2022

    Les sondeurs n’aiment pas la critique, plus exactement ils ne goûtent guère la critique politique, formulée principalement par les politiciens au vu des résultats qui leur déplaisent, et vomissent la (...)