observatoire des sondages

Presse de remplissage

jeudi 6 octobre 2016

On le sait les sondeurs sont des auxiliaires de presse précieux, qui lui fournissent à volonté des « choses » à publier. D’autant plus pratique quand elle n’a rien à dire. Que les enquêtes soient sans intérêt et/ou biaisées importe peu.

L’un des procédés les plus communs pour faire « passer la pilule » d’une désinformation consiste à évoquer, souvent de manière évasive et rapide, le caractère « imparfait », spéculatif, voire prophétique de l’« information » publiée...Et le tour est joué, comme l’illustrent ici les Décodeurs du Monde. Faute à moitié avouée totalement pardonnée ?

Fallait-il qu’ils n’aient rien à se mettre sous la dent pour deviser sur des prophéties quand leur rubrique est sous-titrée « Venons-en aux faits ». Voilà qui ne manque pas de sel.

Lire aussi

  • La démocratie selon G. Durand, ex-Guignol de l’Info

    2 mars 2019

    Éditorialiste depuis plusieurs années sur Radio Classique Maurice Szafran a décidé récemment de quitter la chaine en réaction à l’arrivée d’Eric Zemmour. Guillaume Durand, l’un des principaux animateurs de (...)

  • De l’absurdité : pour ou contre le droit de s’exprimer ?

    13 février 2019

    Si l’industrie de la doxosophie est très rarement en vacances les temps actuels offrent une masse inaccoutumée de sondages grotesques, comme ceux qui ponctuent certaines revendications du mouvement (...)

  • Vieillesse et doxosophie : le double naufrage

    18 février 2018

    Politologue-sondeur à la retraite, Roland Cayrol hante toujours autant les plateaux de télévision. Malgré le nombre d’années sa détermination à faire du café commerce la Maison des Sciences de l’Homme (...)